Posts tagged ‘S1600’

Rally 1000 Miglia - Présentation  17 avril 2007

Simon Jean-Joseph et Citroën s’élancent en ERC

L’épreuve Lombarde marque l’ouverture du Championnat d’Europe des Rallyes 2007, l’ERC, dont elle est la première des dix manches. Tracés au nord de la ville de Brescia, tout prés du lac de Garde, le parcours se compose de routes de haute et moyenne montagne avec de nombreuses épingles. Les concurrents enchaînent des montées raides auxquelles succèdent des descentes rapides.

Simon Jean-Joseph se fait une joie de retrouver ce Championnat, dans lequel il a déjà décroché le titre en 2004. « C’est avec un plaisir non dissimulé que je me lance dans cette compétition » explique Simon. «Je suis très heureux de démarrer cette collaboration avec Citroën et l’équipe PH-Sport. »

Pour le pilote Martiniquais, ce rallye n’est pas une nouveauté. «Le 1000 Miglia est une très belle épreuve qui se déroule dans un cadre magnifique et par une ambiance toujours agréable. Il y a de fortes variations d’altitude. Les spéciales sont assez étroites, souvent sales et exigeantes pour les freins. Cela réclamera beaucoup d’improvisation… tout ce que j’apprécie. »

Ce premier rallye avec la Citroën C2 Super 1600 ne s’annonce pas simple à négocier pour Simon. « Tout d’abord » explique-t-il « comme chaque année, le plateau est de qualité avec des pilotes à la fois expérimentés et ayant entre les mains des voitures à quatre roues motrices. Après une séance d’essai qui s’est bien déroulée, cette entrée en matière va me permettre de prendre mes marques avec l’auto et l’équipe. »

Considérant ces éléments, Simon, Citroën et l’équipe PH-Sport se sont fixés des objectifs mesurés. « En théorie, les caractéristiques du terrain et la liste des engagés ne jouent pas du tout en notre faveur. Mon but est de tenter d’inscrire de précieux points au Championnat, de gagner la catégorie S1600, ce qui me permettra de démontrer le potentiel de la Citroën C2 S1600. Rien ne nous empêche également d’essayer de signer quelques coups d’éclat si l’occasion se présente. » Des propos confirmés par Yves Matton, Responsable Compétition Client. « Nous savons qu’à la régulière, ce ne sera pas facile. Nous allons jouer la régularité pour essayer d’inscrire des points. Avec l’aide de nos partenaires, Total et BFGoodrich, notre volonté est de faire de la promotion de nos modèles là où le WRC ne va pas. L’Italie est l’un des pays où roulent le plus de Citroën C2 Super 1600. Au travers de l’engagement de Simon Jean-Joseph, notre ambition est également de montrer la compétitivité de notre C2 S1600 dotée des dernières évolutions techniques. »

Pour atteindre ces objectifs, Simon comptera sur sa grande expérience et sur la fiabilité et le potentiel de la Citroën C2 S1600. Il bénéficiera de l’efficacité de la structure PH-Sport qui exploite cette voiture depuis 2004. « Nous connaissions bien Simon » explique Bernard Piallat, patron de PH. « Jusqu’ici, nous avions toujours été adversaires. C’est avec plaisir que nous entamons cette collaboration avec ce pilote réputé pour son professionnalisme et sa vitesse de pointe. Il disposera d’une C2 équipée des derniers raffinements disponibles à la boutique Citroën Sport. »

A retenir…

* Il s’agit de la 31e édition de l’épreuve qui compte pour le Championnat d’Europe, l’ERC (1ere manche) et le Championnat d’Italie (3e manche).

* La ville de Montichiari, située à 20 km au sud-est de Brescia, accueille les infrastructures du rallye. Au Centro Fiera del Garda sont organisés le parc d’assistance, le parc fermé, la salle de presse et le PC de l’épreuve.

* Le parcours de l’édition 2007 est long de 1085,12 km dont 277,84 chronométrés répartis en 15 épreuves spéciales (8 tracés différents).

* Les reconnaissances sont planifiées le mardi 17 avril (de 9h00 à 18h00) et mercredi 18 avril (de 9h00 à 18h00). Trois passages sont autorisés. La super-spéciale (ES1) sur l’autodrome de Franciacorta sera reconnue mercredi 18 avril (de 19h00 à 21h00).

* Le shakedown, est programmé jeudi 19 avril de 10h30 à 13h entre Gavardo et Serle. Il est situé à l’est de Brescia. Une zone d’assistance spécifique est prévue.

* La cérémonie de départ sera organisée le jeudi 19 avril, Piazza S. Maria dans la ville de Montichiari au sud-est de Brescia. Le premier concurrent est attendu à 19h01.

* Pneumatiques : Le nombre de pneumatiques n’est pas limité. A noter que les équipages peuvent, à tout moment, embraquer deux roues de secours. L’utilisation de la mousse anti-crevaison est interdite.

* Pour les voitures à deux roues motrices et moteur atmosphérique, une seule boîte de vitesses de secours est autorisée. Le moteur est plombé.

* Etape 1 : Jeudi 19 et vendredi 20 avril : 627,34 km dont 125,52 chronométrés (9 ES). Jeudi 19, départ du rallye à 19h19 – ES1 : ‘Daniel Bonara’ (4,59 km) – Parc fermé au Fiera del Garda (21h30) – Vendredi 20, sortie du parc fermé, entrée au parc d’assistance A (8h35/20 min) – ES2 : ‘Cavallino 1’ (16,71 km) – ES3 : ‘Capovalle 1’ (14,30 km) – ES4 : ‘Tremosine 1’ (18,76 km) – ES5 : ‘San Michele 1’ (8,4 km) – Regroupement au Fiera del Garda (13h56/35 min) – Assistance B (14h35/20 min) – ES6 : ‘Cavallino 2’ – ES7 : ‘Capovalle 2’ – ES8 : ‘Tremosine 2’ – ES9 : ‘San Michele 2’ – Assistance C au Fiera del Garda (19h56/45 min).

* Etape 2 : Samedi 20 avril : 457,78 km dont 152,32 chronométrés (6 ES). Sortie du parc fermé, entrée au parc d’assistance D (7h05/20 min) – ES10 : ‘Colle San Zeno 1’ (32,51 km) – ES11 : ‘Irma 1’ (18,57 km) – ES12 : ‘Pertiche 1’ (25,08 km) – Regroupement au Fiera del Garda (12h17/30 min) – Assistance E (12h51/20 min) – ES13 : ‘Colle San Zeno 2’ – ES14 : ‘Irma 2’ – ES15 : ‘Pertiche 2’ – Regroupement au Fiera del Garda (18h03/25 min) – Assistance F (18h32/20 min).

* La cérémonie du podium final se tiendra à partir de 19h00 samedi 21 avril Piazza S. Maria.

* A noter : Par rapport à leur deux précédentes participations, Simon et Jack vont devoir découvrir trois nouvelles spéciales : ES1, ES4/8, ES5/9. Le reste du parcours reste inchangé.

* Simon Jean-Joseph a déjà participé à deux reprises au rallye 1000 Miglia : 2004 (Clio/5e) et 2005 (Clio/abandon). A chaque fois, il était secondé par Jack Boyère.

* Deux autres Citroën C2 S1600 sont engagées pour Giuseppe Fugazzotto/Lisa Bollito et Marco Gargioni/Roberto Bosio. Il y a également trois C2-R2 pour Stephano Benoni/Gilberto Papa, Fabio Balasina/Giovanni Goffi et Graziano Nember/Marco Cosio.

Championnat d'Europe des Rallyes  3 avril 2007

Simon Jean-Joseph avec la Citroën C2 Super 1600

Plusieurs piges… voir l’intégralité du championnat d’Europe des Rallyes FIA au volant d’une Citroën C2 Super 1600, tel est aujourd’hui le nouveau défi de Simon Jean-Joseph, une participation rendue possible grâce au concours de Citroën Sport. « Simon était tenté par une nouvelle aventure en championnat d’Europe et nous sommes tombés d’accord pour faire aboutir son projet », explique Yves Matton, responsable Compétition Client. « Simon a prouvé qu’il était un pilote rapide et fiable, doté d’une grande expérience à ce niveau. Je ne cache pas que son avis de connaisseur ne nous a pas laissé insensibles. Cette collaboration va nous permettre également de promouvoir la Citroën C2 Super 1600 dans des pays européens où le championnat du Monde ne se déplace pas mais où nous sommes fortement représentés et supportés par nos filiales ».

Pour Simon Jean-Joseph, ce nouveau challenge européen est des plus motivants. « Je suis ravi et enthousiaste de pouvoir démarrer cette collaboration avec Citroën Sport. Etant donné la difficulté de ficeler des programmes sportifs d’envergure aujourd’hui, bénéficier du soutien d’un constructeur est un vrai gage de confiance, j’en suis particulièrement heureux. Parallèlement à cet accord avec Citroën, je tiens aussi à remercier tous les partenaires impliqués dans ce nouveau projet, à moi désormais d’en motiver d’autres pour tenter de participer au championnat complet ».

Le ‘1000’ Miglia pour commencer, puis le Rallye de Turquie mi-mai, voilà de quoi se mettre en jambe avec la Citroën C2 Super 1600 mais également avec toute l’équipe du département Compétition Client de Citroën Sport. « J’ai déjà pu me familiariser avec l’équipe et la voiture durant trois jours d’essais menés dans les Hautes-Alpes », précise Simon. « Même si cela ne remplace en aucun cas la course, la prise en main s’est effectuée dans les meilleures conditions et j’ai hâte de débuter la saison ».

  31 décembre 2006

Galerie photos : 2006

  15 décembre 2006

Clip 2006

Monza Rally Show  1 décembre 2006

Simon remporte le Master Show !

Un rallye qui se dispute sur un circuit de F1, voilà un concept pour le moins étonnant ! Le Monza Rally Show est pourtant devenu un évènement incontournable du sport automobile italien. L’impressionnante liste des engagés de l’édition 2006 atteste du succès de cette fête taillée sur mesure pour les spectateurs.

Après des essais le vendredi, le rallye débutait samedi matin. Une météo exécrable – violentes averses et brouillard – rendait les conditions de piste très délicates. Simon se faisait piéger dès la première spéciale : « Quand j’ai touché les freins pour aborder une chicane, la voiture est partie en tête-à-queue et j’ai échoué dans le bac à graviers. Le temps que la dépanneuse vienne me sortir de là, plusieurs minutes s’étaient envolées… Dans un rallye ‘traditionnel’, les spectateurs auraient pu m’aider plus vite, mais c’est ainsi… »

Simon pouvait tout de même poursuivre le rallye : « Je me suis appliqué et j’ai mis une bonne partie de la journée à trouver mes repères, notamment au niveau des freinages et des trajectoires. Cette épreuve est un exercice à part. Nous nous sommes accrochés en cherchant à faire le spectacle. »

Dimanche après-midi, la fête se clôturait par le Master Show, un affrontement façons « Course des Champions » sur un parcours parallèle. Simon commettait un sans-faute lors des éliminatoires pour se qualifier en finale. Opposé à l’autre Clio de l’équipe Twister Corse, pilotée par le jeune motard Fabrizio Laï, il s’imposait avec près de dix secondes d’avance : « C’est fantastique pour l’équipe de réaliser un doublé devant les caméras de la télévision italienne, qui retransmettait l’évènement en direct ! Je tire un coup de chapeau à Fabrizio, car il s’est immédiatement montré dans le coup pour ses premiers tours de roues dans une Super 1600. »

Sur le podium, Simon retrouvait Valentino Rossi et Andrea Dallavilla, vainqueurs des catégories WRC et groupe N : « J’ai apprécié le Monza Rally Show pour la convivialité et la proximité avec les spectateurs. C’est une bonne manière de faire la promotion des sports mécaniques. Pourquoi pas un évènement de ce type en France ? »