Posts tagged ‘Citroën C3 R5’

  3 juillet 2019

Du plaisir et un nouveau défi pour Simon Jean-Joseph !

Pour la troisième année consécutive, Simon Jean-Joseph sera présent au départ du Martinique Rallye Tour (19-21 juillet). S’il compte avant tout faire profiter « son » public, le double Champion d’Europe n’en reste pas moins un redoutable compétiteur toujours prêt à relever de nouveaux challenges. Simon Jean-Joseph fait le point à trois semaines du départ !

Depuis sa première édition en 2016, le Martinique Rallye Tour (MRT) s’est imposé comme le temps fort du sport automobile sur l’île. Après avoir attentivement suivi cette première, Simon Jean-Joseph n’a pas hésité à sauter le pas en s’engageant et en remportant l’épreuve les deux années suivantes face à un plateau et une foule de plus en plus garnis.

« Le MRT est désormais le rendez-vous incontournable en Martinique et dans la Caraïbe », se réjouit Simon. « Grâce aux efforts des organisateurs, l’événement continue de prendre de l’ampleur. Toutes les forces vives de la Martinique se réunissent dans une atmosphère extraordinaire pour retrouver une place dans le monde du rallye. À titre personnel, je suis extrêmement touché par cela et c’est très modestement que j’accepte d’en être l’un des principaux animateurs. Avant toute autre chose, c’est un immense plaisir de participer à cette fête du sport automobile où les Martiniquais prouvent être de vrais amateurs de rallye en répondant massivement présent au rendez-vous. »

C’est donc sans hésiter que Simon Jean-Joseph se présentera au départ pour la troisième année consécutive même si de nouveaux défis l’attendent au tournant…

« Après m’être imposé à deux reprises avec la DS 3 WRC, je piloterai cette fois une Citroën C3 R5 », détaille le triple Champion de France des Rallyes. « Ce sera ma première sortie avec cette voiture que j’ai pu découvrir sur un petit circuit sur terre avec PH Sport. Je l’ai trouvée très agréable à piloter, même si elle est bien moins puissante qu’une WRC ! »

D’autres changements auront lieu au sein même de l’habitacle, et plus particulièrement à la droite du pilote martiniquais.

« Jack Boyère étant de plus en plus occupé par ses activités professionnelles, nous avons décidé d’un commun accord de faire une petite pause dans notre longue collaboration entamée en 2000. Je vais donc disputer le MRT avec Benjamin Veillas, un copilote que je connais bien puisque nous avons travaillé ensemble comme ouvreurs de Sébastien Ogier avant qu’il ne rejoigne Éric Camilli. »

Au fil des années, le MRT réunit également un plateau toujours plus relevé et cette quatrième édition confirme la montée en puissance de l’événement.

« Nous serons plusieurs à rouler en catégorie R5 », détaille Simon. « Il devrait y avoir une belle émulation avec la présence de pilotes de Guadeloupe, de Barbade et de métropole. J’aurais une grosse pensée pour Jeffrey Panton qui sera le grand absent de ce rendez-vous après son accident à Barbade. Nous avons souvent croisé le fer et, au-delà de la compétition, c’est mon ami à qui je souhaite un bon rétablissement. En revanche, ma Citroën C3 R5 est accompagnée dans son container d’une DS 3 R5 pour le Champion de Martinique 2015 et 2017, Steeven Orosemane. Après avoir remporté le MRT en 2016 et s’être hissé sur le podium ces deux dernières années avec une R2, ce jeune martiniquais prometteur méritait d’avoir une voiture plus performante et il a choisi de franchir le pas. Je m’attends donc à une concurrence redoutable de la part de la relève ! »

Simon Jean-Joseph compte toutefois privilégier encore et toujours le plaisir : « Même si je reste un perfectionniste qui n’hésite pas à se jeter la pierre, je fais cela pour le plaisir de rouler dans une belle auto dans un cadre et un parcours que j’affectionne tout particulièrement. Ce rendez-vous est également l’occasion de remercier les partenaires qui me suivent et me font confiance depuis maintenant trois ans : Citroën SODIVA, CAP-Motul, Long Horn, Crédit Agricole, Mondial Pare-Bris, Empreinte, Bolloré Logistics, Météo France et les autres*. Enfin, il y a la chaleur du public et cette ambiance de fête qui offrent un vrai bol d’oxygène au milieu de mon nouveau challenge professionnel. »

Entre l’itinéraire, la concurrence et les nouveaux défis de celui qui est désigné comme le grand favori, tous les ingrédients sont donc réunis pour que la quatrième édition du MRT offre un spectacle unique. Toujours tracé au cœur d’un triangle formé par Trinité, Gros-Morne et Sainte Marie, le parcours se composera de 16 spéciales, parcourues dans les deux sens à deux reprises chacune pour un total de 150 kilomètres chronométrés sur des routes figurant parmi les plus belles de Martinique.

*Sodiva Martinique, SAFE Park, Mondial Pare-brise Martinique, Motul, Empreinte Martinique, EasyDrift Martinique, LONG HORN Energy Drink, Enseignes Plexi, P1 Advanced Racewear – France, Météo-France Antilles-Guyane