Rallye du Portugal - Arrivée  11 mai 2008

Efficacité, performance et fiabilité au Portugal

Courue en Algarve, au sud du Portugal, cette épreuve reprenait les standards et une partie du parcours emprunté l’an passé en Mondial. Un peu plus de 249 km chronométrés étaient au programme, répartis en 13 spéciales. Unanimement appréciés en 2007, l’organisation et le terrain ont, une nouvelle fois, été plébiscités.

Simon Jean-Joseph n’était pas le dernier à être enthousiasmé par ce rallye. À la fin des reconnaissances, il se faisait une joie d’avoir à en découdre sur de telles routes en terre. Débutée jeudi soir par la superspéciale tracée sur l’asphalte des rues de Faro, la première journée permettait à Simon de prendre ses marques. Il se révélait immédiatement à son avantage, s’emparant de la tête de sa catégorie, de celle du Gr A et des voitures à deux roues
motrices. « Notre entrée en matière a été idéale », analysait le pilote de la Martinique. « J’ai eu d’excellentes sensations avec la C2-R2 MAX, qui s’est montrée d’une facilité de pilotage déconcertante. Elle a été agréable et compétitive, aussi bien sur le sec de la première boucle que sur les parties humides de l’après-midi. »

L’équipage Citroën entamait la deuxième étape avec un double objectif. Poursuivre sa domination dans sa catégorie et essayer d’améliorer sa position au classement général. Tout au long de la journée, le public portugais, aussi passionné que connaisseur, réservait un accueil chaleureux à la C2-R2 MAX. « Ils n’en revenaient pas des « passages » et des performances que l’on peut réaliser avec une auto de ce gabarit », souriait Simon après l’arrivée. « Le travail de développement effectué sur la voiture par l’équipe Citroën Sport paye aujourd’hui. La « MAX » motrice bien, glisse, saute et atterrit en ligne… Elle est à la fois, « confortable », précise, maniable et surtout sûre et performante. Avec des réglages qui peuvent être adoptés par tous les pilotes de C2-R2 MAX, nous nous sommes régalés sur des routes superbes, plus humides aujourd’hui. Avec Jack, notre seul regret est finalement qu’il n’y ait pas une étape de plus…! »

« Le bilan du troisième rallye de la saison pour Simon et Jack est très positif », conclut Jean-François Liénéré, responsable des Programmes Compétition Clients de Citroën Sport. « La C2-R2 MAX a, de nouveau, démontré d’excellentes qualités de performances et de fiabilité. Comme sur l’asphalte du Rally Eger, il y a quelques semaines, les pneumatiques BFGoodrich se sont montrés parfaits. Nous n’avons connu aucune crevaison et leur efficacité sur la terre portugaise a permis à l’équipage Citroën de rouler dans de très bonnes conditions. »

Leave a Reply