South Swedish Rally - Arrivée  24 mai 2008

Apprentissage nordique réussi pour Simon

Disputé sur deux jours, le ‘South Swedish Rally’, épreuve phare du championnat suédois, proposait un parcours très concentré. Un peu plus de 164 km chronométrés étaient à parcourir autour de la ville de Ljungby. Selon un système de boucle, 14 spéciales étaient à disputer, six le vendredi et huit le dimanche, sur des routes en terre roulantes et souvent très rapides.

Au cours de la première journée, Simon cherchait avant tout à prendre ses marques sur ce terrain si particulier. « Cela ne ressemble à rien de ce que j’ai pu expérimenter auparavant », expliquait alors le Champion d’Europe 2007. « Il m’a fallu quelques kilomètres pour trouver le bon rythme. Nous avons également essayé différents réglages. La C2-R2 MAX s’est montrée conforme à nos espérances, réagissant bien aux changements de set-up effectués, même si nous ne sommes pas toujours allés dans la bonne direction. Cette étape d’apprentissage nous sera profitable pour aborder le deuxième jour. »

Les propos du pilote de la Martinique se confirmaient le lendemain. Les temps de l’équipage Citroën ne cessaient de s’améliorer, au point de venir rivaliser avec les spécialistes locaux. Simon et Jack terminaient 16e, enchantés par cette participation. « J’ai encore pris énormément de plaisir à découvrir un nouveau pays, une nouvelle épreuve et un autre type de route », concluait Simon après l’arrivée. « Sur les spéciales scandinaves si spécifiques, il est toujours difficile d’aller vite instantanément. C’est magnifique, mais il y a un temps d’adaptation presque obligatoire. Nous avons encore appris beaucoup ce week-end. Composée de pilotes qui connaissaient parfaitement le terrain, la concurrence n’a pas été facile à battre. Nous avons également pu voir qu’avec notre C2-R2 MAX, équipée de réglages « type client », il était possible de tirer notre épingle du jeu. C’est gratifiant pour toute l’équipe qui a travaillé sur cette voiture et cela signifie qu’en adaptant parfaitement la voiture aux caractéristiques des routes nordiques, notre résultat aurait pu être encore meilleur. »

« Avec une victoire en catégorie R2 et en classe A6, voilà encore une participation enrichissante », se félicitait Jean-François Liénéré, responsable des Programmes Compétition Clients de Citroën Sport. « Nous partions un peu dans l’inconnu. À force de travail, Simon, Jack et l’équipe PH-Sport ont progressivement adapté la C2-R2 MAX aux contraintes proposées par ce rallye. Peu à peu, nous sommes parvenus à un bon compromis alliant rapidité, motricité et efficacité. Nous avons, une fois de plus, reçu une aide précieuse de BFGoodrich, dont l’utilisation des « gommes 8 », tendres, nous a permis de rivaliser avec des voitures de cylindrée supérieure. La fiabilité de la MAX est également à mettre en avant tout comme le professionnalisme de notre équipage. »

Leave a Reply