Rallye d'Antibes - Etape 1  19 octobre 2007

Simon Jean-Joseph maintient le suspense

« Les enjeux de ce 42e Rallye d’Antibes sont importants », déclarait Simon Jean-Joseph avant le départ de l’épreuve. « Pourtant, j’essaie de ne pas me mettre la pression et d’aborder la course avec pour objectif de me faire plaisir. » Le programme de cette première étape, devait effectivement permettre à l’équipage du Double Chevron de se « régaler ». Une boucle de trois spéciales était à disputer deux fois avec comme plat de résistance les 26 kilomètres du col de Bleine.

Leaders virtuels de l’European Rally Championship (l’ERC), Simon et Jack avaient quatre adversaires à surveiller. « Il est très motivant pour moi et pour toute l’équipe que le championnat se joue lors de l’ultime rendez-vous…et qui plus est en France ! », expliquait Simon. « Sur ces spéciales asphaltées que je connais assez bien, nous savons que cela ne sera pas facile. Nous sommes cinq pilotes regroupés en quatorze points et tous nous avons nos chances. Avec la C2, nous sommes les seuls à évoluer au volant d’une voiture à deux roues motrices. La bagarre promet d’être belle ! »

Les performances signées dans les trois premières spéciales, disputées par un temps printanier, confirmaient les propos de Simon. La C2 revenait au parc d’assistance classée à la deuxième place. « Je ne suis pourtant pas satisfait de mes performances », prévenait le pilote Citroën. « J’ai eu du mal à trouver le bon rythme. Ce n’était pas évident d’essayer d’aller vite sans commettre de faute. Je me suis sans doute montré trop prudent ! Enfin, la course est lancée et notre position est plutôt favorable. Attention cependant, car la prochaine boucle sera en partie de nuit…beaucoup de choses
peuvent se produire… »

La même boucle était effectivement abordée alors que le soleil se couchait tranquillement au large d’Antibes. Simon et Jack repartaient à l’attaque et signaient un superbe meilleur temps absolu dans le deuxième passage du col de Bleine. « Cette fin d’étape nous a apporté beaucoup plus de satisfaction », concluait Simon. « Petit à petit, j’ai réussi à me libérer et j’ai beaucoup mieux piloté. Sur le plan « comptable », c’est une excellente journée. Avec notre deuxième place provisoire, nous inscrivons déjà deux points bonus. Ensuite, notre position et les écarts sur nos rivaux nous placent dans une situation favorable pour demain. Je reste malgré tout prudent, car la deuxième étape s’annonce longue et difficile. Nous avons fait une partie du chemin. A nous de poursuivre sur la même voie… »

« Simon Jean-Joseph, Jack Boyère et la Citroën C2 Super 1600 ont parfaitement débuté le rallye d’Antibes », expliquait Yves Matton, responsable Compétition Client de Citroën Sport. « Cependant, nous n’avons disputé que 25 % du parcours et, étant donné l’enjeu, l’épreuve va nous paraître très longue… »

Classement à l’issue de la première étape
1. R. Travaglia/. Scatolin (Fiat Punto) + 52 min 00,1 s
2. S. Jean-Joseph/J. Boyère (Citroën S1600) + 29,7 s
3. V. Isik/K. Ozsenler (Fiat Punto) + 1 min 08,9 s
4. M. Solowow/M. Baran (Fiat Punto) + 1 min 28 s
5. P. Mermet/G. Clerton (Fiat Punto) + 2 min 00 s
6. K. Donchev/S. Valchev (Mitsubishi Lancer) + 2 min 08 s
7. C. Fontana/R. Cazzassa (Fiat Punto) + 3 min 15,2 s
8. M. Biasion/G. Dini (Clio R3) + 3 min 25,2 s
9. C. Ferrier/C. Tassan (Peugeot 206) + 3 min 40,7 s
10. G. Ruggeri/N. Doglio (Clio S1600) + 4 min 07,6 s

Leave a Reply