Madère - Arrivée  4 août 2007

Des points importants pour Simon Jean-Joseph et la C2 S1600

Inscrit à la fois en Intercontinental Rally Challenge (l’IRC, 5e manche) et en ERC (7e manche), ‘Madère’ avait comme de coutume attiré un plateau de qualité avec notamment de nombreuses voitures à transmission intégrale. L’objectif « au moins la quatrième place en ERC » que s’était fixé Simon Jean-Joseph était loin d’être assuré et Simon en était bien conscient : « La bagarre s’annonçait rude, mais fort intéressante ! »

Si la première étape du 48e ‘Rali Vinho da Madeira’ a été perturbée par des conditions météo changeantes, la deuxième journée s’est courue sous un chaud soleil. Les réjouissances se composaient de neuf spéciales aux profils similaires à ceux de la veille : des montées abruptes suivies de descentes vertigineuses le tout sur un goudron à l’adhérence précaire.

Piégé par l’orage hier matin, Simon Jean-Joseph avait passé tout le vendredi à essayer de combler son retard. Au prix d’une attaque démentielle, le pilote de la Citroën C2 Super 1600 était peu à peu revenu sur ses principaux adversaires. « Il nous a fallu cravacher mais dans l’ultime chrono, nous sommes parvenus à arracher la troisième place à nos concurrents visant l’ERC, ce qui correspondait à la septième place du classement général provisoire. Le système de bonus, dont le barème est 3, 2 et 1 points, qui récompensent les trois premiers de ce championnat à la fin de chaque étape, nous a permis d’en inscrire un. »

Ses positions, Simon avait très envie de les conserver aujourd’hui comme il l’expliquait après l’arrivée. « L’équipe PH Sport, qui prépare et suit notre C2 S1600 pendant les courses, les techniciens de Citroën Sport qui les assistent, Jack et moimême, tous étions motivés pour défendre ce résultat. Les nombreuses montées ne nous l’ont pas permis. Je suis malgré tout satisfait de ma course où nous avons une fois de plus démontré les capacités de notre Citroën. »

Yves Matton, Responsable Compétition Client Citroën Sport dresse un bilan positif de ce déplacement à Madère. « La volonté de Simon Jean-Joseph, son expérience lors des moments difficiles, le parfait travail de toute l’équipe, associés à la fiabilité et au potentiel de la Citroën C2 Super 1600 permettent à l’équipage du Double Chevron de signer un excellent résultat. Face à un tel plateau, une huitième finale place était loin d’être jouée. Dans le même temps, Simon et Jack inscrivent des points intéressants dans le cadre du Championnat ERC… »

Leave a Reply