Rally Bulgaria – Présentation  3 juillet 2007

Simon Jean-Joseph et Citroën à la conquête de l’Est

La 38e édition du Rally Bulgaria constitue la sixième manche de l’ERC 2007. Entièrement courue sur l’asphalte, elle se déroule autour de Borovetz, ville très touristique implantée au pied du massif du Rila dominé par le Mont Massoula (2925 m). Dans cette région forestière, les routes semblent avoir été tracées pour y servir de spéciales…

« Il s’agit d’un rallye très intéressant dans un cadre agréable » explique Simon Jean-Joseph, qui possède une bonne expérience de cette manche après ses deux participations, toutes terminées sur la deuxième marche du podium. « L’une des particularités du Bulgaria vient du fait que nous devons disputer les épreuves chronométrées dans un sens un jour puis dans l’autre sens le lendemain. Elles ne sont pas nombreuses, mais certaines, longues de 30 kilomètres, peuvent créer des surprises. Sur un goudron ancien à l’adhérence changeante, le profil est assez varié avec des portions lentes, d’autres rapides, des parties techniques… Toutes ces caractéristiques font que j’apprécie ce rendez-vous. »

Le décor est planté et, lorsqu’il s’agit d’aborder la question de l’objectif sur ce rallye, Simon ne tergiverse pas : « Il n’y a pas de questions à se poser. Il va falloir attaquer ! Si, à Ypres, j’ai eu des difficultés pour trouver le bon rythme, en Bulgarie, il faudra essayer d’être dans le coup tout de suite. Sur le papier, notre tâche s’annonce une fois encore difficile face aux nombreuses voitures à quatre roues motrices. Je suis cependant persuadé qu’avec la Citroën C2 Super 1600, nous pouvons tirer notre épingle du jeu. Je sais que je peux compter sur le sérieux de l’équipe PH-Sport qui prépare et suit la voiture sur le terrain avec la collaboration de membres de Citroën Sport. La C2 a déjà fait preuve de son potentiel sur l’asphalte. Grâce à sa compétitivité et sa fiabilité, j’espère parvenir à inscrire des points importants dans l’optique du Championnat. Pour cela, si la réussite se décide enfin à être de notre côté, nous devons tenter d’atteindre le podium à la fin de chacune des deux étapes. »

Yves Matton, le Responsable Compétition Client de Citroën Sport, partage l’avis de Simon Jean-Joseph : « Si nous voulons espérer conserver une chance de bien figurer en ERC, un très bon résultat en Bulgarie est impératif. Simon peut s’appuyer sur sa bonne connaissance de l’épreuve et sur les qualités de la Citroën C2 Super 1600. Ils vont retrouver un terrain quasi similaire à celui de la Croatie où Simon et la C2 se sont classés troisièmes alors que la victoire était envisageable sans une crevaison. Ils devront, cette fois, réussir à concrétiser leurs bonnes performances. »

Leave a Reply