Madère - Présentation  31 juillet 2007

Rendez-vous volcanique pour Simon Jean-Joseph

Le calendrier de l’Intercontinental Rally Challenge (IRC) regroupe des épreuves ayant appartenu au Championnat de Monde WRC comme le ‘Safari’ ou la ‘Turquie’. Il y a ensuite de tout nouveaux rallyes avec, par exemple, la ‘Russie’. Enfin, des manches possédant un passé sportif important complètent le programme. Un premier exemple a été donné avec ‘Ypres’ en Belgique en juin et un deuxième est apporté par le ‘Rali Vinho da Madeira’, sur l’île portugaise de Madère.

Etape incontournable du Championnat d’Europe, ‘Madère’ est considéré comme l’un des plus beaux rallyes sur asphalte du monde. Cette année, il compte pour l’European Rally Championship dont il constitue le septième rendez-vous. La qualité de son organisation et sa réputation lui ont valu d’intégrer l’IRC (cinquième manche). D’origine volcanique, cette île, longue de 57 kilomètres pour 23 de large, offre des paysages particuliers et possède un réseau routier parfait pour y tracer des spéciales.

« J’apprécie ce déplacement sur l’île de Madère qui possède des similitudes avec la Martinique », explique Simon Jean-Joseph. « Il s’agit de ma quatrième participation consécutive. Je commence à posséder une bonne connaissance du parcours. Le relief, très découpé, donne des spéciales où les montées et les descentes s’enchaînent sans cesse. Sur ce tracé hyper sinueux, l’asphalte est parfaitement lisse et offre très peu d’adhérence. Le climat tropical est imprévisible. En quelques kilomètres, on peut y subir des averses et rencontrer du brouillard. Dans ces conditions, les routes deviennent extrêmement glissantes. »

« Le caractère accidenté du terrain ne joue pas en notre faveur face aux voitures à quatre roues motrices », détaille encore Simon. « ‘Madère’ attire toujours un nombre important de candidats à la victoire et la « partie » ne sera pas facile. L’agilité de la Citroën C2 Super 1600 constitue l’un de nos atouts. A nous de compenser dans les descentes… Sa fiabilité et la compétitivité dont elle a déjà fait preuve sur asphalte me font dire qu’une fois de plus nous pouvons jouer les troubles fêtes. Pourquoi ne pas essayer de pimenter un peu cette course qui se déroule toujours dans une ambiance déjà très chaude. Notre objectif est double. Tout d’abord, tenter de signer le meilleur résultat possible dans le cadre du Championnat ERC. Ensuite, inscrire des points pour Citroën dans celui de l’IRC et ainsi démontrer aux clients de la Marque que la Citroën C2 Super 1600 est capable d’obtenir de très bons résultats face à une concurrence relevée… »

Communiqué de presse Citroën Sport

Leave a Reply