Ypres Westhoek Rally - Arrivée  24 juin 2007

Rude week-end pour Simon Jean-Joseph et la Citroën C2

« C’est une véritable loterie… », glissait Simon Jean-Joseph, au moment d’effectuer son choix de pneumatiques dans les ultimes minutes de la première assistance matinale. Car comme hier, la météo capricieuse s’est d’entrée de jeu invitée dans la région, transformant d’un coup d’un seul une évidence en un véritable casse tête ! Avant d’attaquer ce premier tour de la journée, composé de quatre spéciales, l’équipage Citroën décide donc de partir en pneus pour le sec légèrement retaillés, mais en embarquant deux roues de secours pour la pluie, au cas où. Heureusement d’ailleurs, car un orage est venu surprendre tout le monde alors que les premiers concurrents s’étaient déjà élancés dans l’ES 7. « Nous avons tout juste eu le temps, avant le départ, de changer les roues avant », détaillait Simon. « Une épreuve où la réussite était avec nous, il faut l’avouer. J’ai bien cru que nous n’allions jamais en terminer, notamment dans l’avant dernier virage ou nous sommes retrouvés en contrebas dans un champ. » Résultat, une quinzaine de secondes de perdues pour l’équipage de la Citroën C2 Super 1600, selon Jack Boyère, mais pas de gros dommages sur la voiture. La météo sera plus clémente sur la fin de la boucle, obligeant Simon et Jack à rechausser les pneus pour le sec, dans des conditions pourtant toujours aussi délicates. « Je suis en permanence sur la défensive », avoue Simon. « Je me suis fait quelques ‘chaleurs’ sympathiques, et cela ne m’aide pas côté confiance sur ce terrain si particulier. »

Choix de pneumatiques identique au premier tour, pour affronter ensuite la deuxième boucle de « deux très belles spéciales » comme le décrit Simon, dont un juge de paix de 33 kilomètres, Heuvelland. C’est justement dans ce chrono que l’équipage Citroën va perdre plus de quatre minutes, suite à une sortie de route. « Je me suis ‘loupé’ sur un freinage pour une équerre gauche où nous arrivons lancés sur le 6e rapport », racontait le pilote de la Citroën C2 Super 1600 après sa mésaventure. « Roues bloquées et en perdition, nous sommes venus poser l’avant de la voiture dans le fossé et les spectateurs ont eu bien du mal à nous sortir de là. J’ai hâte désormais que le rallye se termine. J’ai beau tout faire, je n’arrive pas à avoir le feeling dans ces conditions. Je suis déçu car la Citroën C2 Super 1600 a un gros potentiel que je n’arrive pas ici à exploiter ». Simon aura donc a ses dépends expérimenté les ‘wateringues’, ces fossés locaux « aussi profonds qu’accueillants » comme le soulignait avant le départ Yves Matton, responsable Compétition Client et Team Manager de Citroën Sport.

A l’assistance, l’équipe PH. Sport aura, en l’espace de 17 minutes, effacé et réparé les stigmates que la voiture portait à l’avant gauche, puis procédé au remplacement des quatre suspensions, pour permettre à Simon de retrouver des réglages qui lui conviennent mieux. Durant les deux dernières boucles de quatre, puis deux spéciales à parcourir, Simon et Jacques vont s’employer, par des conditions de route redevenues très sèches mais toujours aussi piégeuses, à rejoindre l’arrivée. Résultat, une 12e place au classement général, la 3e du Groupe A, mais aussi la 4e des pilotes inscrits en Championnat d’Europe des Rallyes (ERC).

A Yves Matton de conclure, après un week-end en demi-teinte, où la météo aura finalement été fidèle ici à sa réputation. « A la ‘Loterie’ d’Ypres et à ces conditions climatiques peu favorables à une deux roues-motrices, Simon n’a malheureusement jamais pu trouver le bon rythme durant tout le rallye, sans doute à cause de sa grosse ‘chaleur’ lors du shakedown. Seul ‘bon’ numéro du jour de ce tirage au sort, la fiabilité. La Citroën C2 Super 1600 n’a montré aucune faiblesse de ce côté-là et j’espère que nous allons le démontrer à nouveau lors de la prochaine épreuve, sur l’asphalte, en Bulgarie début juillet. Toute l’équipe va se mobiliser, pour tenter de monter sur le podium, comme nous avons pu le faire récemment en Croatie… »

Leave a Reply