Rally Poland - Présentation  6 juin 2007

La Pologne en Citroën C2-R2 pour Simon Jean-Joseph

Candidat à l’accession au Championnat WRC, le Rally Poland est l’un des plus anciens rallyes existants. Cette année, il constitue la quatrième manche de l’ERC qui en compte dix. Couru sur terre, il se déroule, pour la troisième fois consécutive, dans la très touristique région du Mazurian Lake District. Toute proche de la frontière Russe, la ville de Mikolajki, située à 200 km au nord de la capitale Varsovie, accueille l’ensemble des infrastructures.

Le rallye se découpe en deux étapes tracées au nord de Mikolajki où se court également la super-spéciale vendredi et samedi soir. La suite du programme est assez classique avec des boucles de trois spéciales à disputer deux fois le samedi et le dimanche. Si le nombre de chronos est limité, ils sont en revanche assez longs.

Contrairement aux précédents rallyes effectués cette année en ERC ou en IRC (Intercontinental Rally Challenge), Simon Jean-Joseph ne s’élance pas au volant d’une Citroën C2 Super 1600 mais d’une C2-R2. Yves Matton, Responsable Compétition Client Citroën Sport, explique les raisons de ce changement : « Pour espérer participer à un maximum de manches cette saison, il fallait trouver des solutions. Cette course en Pologne avec la R2 nous permet de conserver une partie du budget que nous pourrons utiliser pour disputer les prochains rendez-vous avec la C2 S1600. A travers les performances de Simon, nous espérons, comme lors de l’édition précédente avec Kris Meeke qui s’était mis en évidence, démontrer le potentiel de la C2-R2 dans une région commercialement importante pour Citroën. »

Face à de tels objectifs, Simon Jean-Joseph se réjouit de participer à cette épreuve avec la C2-R2. « C’est un sacré défi » affirme t-il. « Je n’ai parcouru que quelques mètres sur le goudron au volant de cette voiture lors du déverminage. Je vais donc complètement la découvrir vendredi, pendant le shakedown. Je ne suis pas inquiet car ses prestations en Junior et dans les différents championnats nationaux où elle est engagée, sont très positives. Elle bénéficie d’une excellente fiabilité et je sais que je peux faire confiance à l’équipe Citroën Sport. Après quelques courses avec la Citroën C2 S1600, il va falloir que je m’adapte. J’aborde cela avec plaisir car le challenge est de taille.»

Simon est d’autant plus motivé qu’il apprécie ce rallye dont il connaît une partie des spéciales. « On se croirait presque en Finlande. C’est aussi rapide, plus étroit et les arbres sur le bord des routes sont peut-être juste un peu moins épais que dans la région de Jyväskylä ! Le terrain n’est pas cassant, idéal pour une petite auto comme la C2. Nous allons essayer de confirmer son potentiel et de réaliser le meilleur résultat possible devant un public toujours très nombreux en Pologne » conclut Simon.

Leave a Reply