Croatia Delta Rally - Arrivée   26 mai 2007

Podium mérité pour Simon Jean-Joseph et la Citroën C2

La deuxième journée de course de l’épreuve Croate se déroulait au Nord de Zagreb avec 130,53 km chronométrés au programme. Un trio de spéciales sur asphalte était à parcourir trois fois avec, entre chaque tour, un passage par le parc d’assistance.

Retardée hier par une crevaison dans l’ES3, la Citroën C2 Super 1600 s’est élancée sixième ce matin. « Parmi les chronos prévus aujourd’hui » expliquait Simon Jean-Joseph avant le départ, « le deux premiers, ‘Laz’ (10,46 km) et ‘Samcl’ (9,30 km), très rapides, ne sont pas à notre avantage. En revanche, les 23,75 km de ‘Sljeme’, plus techniques, devraient nous convenir. » Le pilote Martiniquais était très motivé à l’idée de poursuivre sa remontée entamée la veille. L’étape finale de l’équipage Citroën s’est jouée en trois rounds.

Le premier débutait mal, comme le raconte Alexis Avril, Responsable Technique Compétition Client Citroën Sport : « Un problème de bougie a entraîné des coupures moteur dans les ES10 et 11. A cause du timing serré, Simon et Jack n’ont pu remplacer la pièce défectueuse qu’avant la dernière spéciale de la boucle. » Fonctionnant à nouveau parfaitement, la C2 S1600 signait le troisième temps, reprenait une grosse poignée de secondes à ses adversaires et poursuivait son rapprochement vers le podium.

Le round sonnant la mi-journée s’avérait à l’avantage de la Citroën. « Si ce matin j’ai parfois été sur la défensive » expliquait Simon, « dans les trois chronos que nous venons d’effectuer, j’ai attaqué très fort. Le comportement de la C2, son efficacité et nos pneumatiques BFGoodrich nous ont permis de signer le meilleur temps dans la plus longue spéciale où, comme prévu, nous sommes plus à l’aise. Nous avons gagné une place au classement général. Nous avons encore 44 km de course pour essayer de gravir un échelon de plus. »

« Jean-Jo » repartait quatrième de l’assistance avec seulement 6,7 s de retard sur le troisième, il ne restait qu’une boucle pour réussir à grimper sur le podium. Il limitait bien les dégâts dans les 16e et 17e tronçons et se présentait avec 6,2 s à remonter au départ de l’ultime spéciale. Le suspens était à son comble. Simon remportait finalement son duel pour 1,6 s. « Nous avons tout donné ! » s’exclamait-il à l’arrivée. « L’orage tombé avant notre passage avait rendu la chaussée très glissante et compliqué notre tâche mais nous avons réussi ! Même si nous pouvons regretter notre crevaison, je suis satisfait de ce résultat qui récompense le travail de toute l’équipe. Nous avons pris beaucoup de plaisir au volant de la C2 dont l’équilibre s’est révélé diabolique et la compétitivité sur l’asphalte redoutable. »

Yves Matton, Responsable Compétition Client Citroën Sport, insistait également sur ce point
: « Sur un terrain sec ou humide, la Citroën C2 Super 1600 a, de nouveau, démontré son excellent potentiel. Sur l’asphalte Croate, nous savions qu’il était possible de nous battre pour la victoire. Les chronos réalisés par Simon et Jack l’ont démontré. A son volant, ils sont parvenus à combler une partie de leur retard. Très motivé après sa mésaventure d’hier, Simon a fait preuve d’une grande ténacité. Dans des conditions délicates, il a effectué une belle remontée, ponctuée de trois meilleurs temps. Grâce à cette troisième place méritée, il inscrit des points importants en ERC. »

Leave a Reply