Rally Turkey - Arrivée  13 mai 2007

Belle performance de Simon Jean-Joseph et la Citroën C2 S1600

Courue sur la terre, dans la région d’Istanbul, cette épreuve était, à la fois, la deuxième manche de l’IRC (l’Intercontinental Rally Challenge) et celle de l’ERC (European Rally Championship). Malgré sa rapidité, le parcours, nouveau pour la plupart des concurrents, s’est révélé technique et intéressant.

Simon et Jack ont quitté, ce matin, le parc d’assistance installé à Pendik, sur le front de mer, non loin du détroit du Bosphore. Les 112,04 km chronométrés qui attendaient la Citroën C2 S1600 étaient répartis en huit spéciales. L’équipage du Double Chevron savait qu’il lui serait difficile d’améliorer sa neuvième place mais était, en revanche, bien décidé à défendre sa position.

« Lors de cette deuxième étape, sur les 20,85 km des ES12 et 16, il a fallu que je m’applique dans mon pilotage pour négocier au mieux les nombreuses relances, les parties très glissantes et concéder le minimum de temps » expliquait Simon à l’arrivée finale. « Le reste des chronos était plus conforme à ce que nous avons rencontré hier ce qui m’a permis d’attaquer. » Se jouant des difficultés et profitant de la parfaite fiabilité de leur Citroën C2, Simon et Jack terminaient l’épreuve en 8e position.

« Les spéciales de ce rallye étaient vraiment magnifiques » concluait Simon. « Il faudrait juste éviter d’avoir à les emprunter dans les deux sens. Hormis sur les portions qui nous étaient trop défavorables ou très dégradées, j’ai pris beaucoup de plaisir à piloter la Citroën C2 S1600 que je découvrais sur cette surface. Son potentiel et sa fiabilité sont redoutables. Cependant, à la régulière, il était, malgré tout, difficile d’espérer rivaliser avec les quatre roues motrices. Après avoir adopté des réglages bien adaptés au profil du parcours, cela a été un régal de pouvoir se livrer sans retenu. Nous inscrivons les points de la septième place en ERC, ce qui était assez inespéré au départ. »

Alexis Avril, Responsable Technique Compétition Client Citroën Sport, dresse, lui aussi, un bilan positif. « Cette épreuve a proposé un terrain particulier sur lequel nous manquions de repères avec la C2. Il nous a fallu définir le bon compromis entre des réglages « durs », pénalisants au niveau de la traction et d’autres, plus « souples », néfastes pour la précision du pilotage. Nous avons finalement trouvé des solutions convenables. »

Responsable Compétition Client, Yves Matton se montrait également satisfait de ce week-end en Turquie : « Après une entame délicate, Simon et l’équipe PH-Sport ont su parfaitement redresser la barre, ce qui montre que le courrant passe bien entre eux. Malgré un terrain défavorable aux deux roues motrices, Simon et Jack ont fait preuve d’une attaque de tous les instants, sans commettre une seule faute. Nous savions que la partie ne serait pas facile. Grâce à sa solidité et ses qualités, la Citroën C2 Super 1600 a réussi à se hisser dans les dix premiers sur la terre, ce qui est une belle performance. »

Leave a Reply