Rallye 1000 Miglia - Etape 1  21 avril 2007

Simon Jean-Joseph et la Citroën C2 S1600 en embuscade

Le 1000 Miglia, couru au nord de la ville de Brescia en Italie, marquait l’ouverture de l’ERC 2007. La première étape se composait d’une super-spéciale, disputée hier soir et d’une boucle de quatre spéciales à couvrir deux fois aujourd’hui. Non loin du lac de Garde, les routes ont un profil montagneux fait de montées très larges en épingles auxquelles succèdent des descentes souvent étroites et rapides.

Lors de son retour au parc d’assistance de Montichiari à la mi-journée, Simon Jean-Joseph était satisfait de sa matinée. « Hier soir, nous avons négocié prudemment la super-spéciale car il y avait plus à perdre qu’à gagner. J’ai véritablement découvert ma Citroën C2 Super 1600 en conditions de course, ce matin. La première boucle s’est globalement bien déroulée. Nous n’avons pas commis de fautes et la voiture a bien fonctionné. Les routes peu adhérentes n’ont, en revanche, pas facilité ma prise en main de la C2. »

Durant les 20 minutes d’assistance de la mi-étape, l’équipe PH-Sport procédait aux ajustements décidés après concertation entre Simon Jean-Joseph et Alexis Avril, Responsable Technique Compétition Client. « Peu à peu » expliquait Simon « j’essaie de trouver les réglages qui me conviennent le mieux. Lors de cette épreuve, je savais que ce ne serait pas facile. Compte tenu des caractéristiques du terrain, à la régulière, il était difficile de pouvoir rivaliser avec les 4X4. Etre à la fois en tête de la catégorie Super 1600 et leader des concurrents inscrits au Championnat d’Europe est très encourageant. Il ne faut se tromper d’objectif et essayer de conserver ce résultat.»

La deuxième boucle débutait mal pour l’équipage du Double Chevron. Une crevaison à six kilomètres de l’arrivée de l’ES6 coûtait plus d’une minute à la Citroën C2. Le Champion d’Europe 2004 repartait à l’attaque. « Je n’avais pas d’autre choix que d’hausser le rythme » confirmait Simon. « Nous sommes à présent à 46 s du leader du classement ERC et à seulement 15 s de la première place du Super 1600. Tout est encore possible demain. Notre deuxième étape promet d’être animée. »

Yves Matton, Responsable Compétition Client, tire un bilan positif : « Simon Jean-Joseph a effectué un superbe début de course. Sa rapide adaptation à la Citroën C2 S1600 lui a permis de mener cette catégorie et d’occuper la première place provisoire du Championnat d’Europe. Retardé par une crevaison, il est revenu se placer en embuscade. Demain, il devrait pouvoir profiter d’une journée, ponctuée de 152 km d’épreuves chronométrées, pour retrouver ses positions de tête. »

Communiqué Citroën Sport

Le rallye en chiffres

Position de la C2 S1600 en catégorie Groupe A Super 1600 et écart par rapport au meilleur temps, spéciale par spéciale.

ES1 : Daniel Bonara (4,59 km) 2e + 0,2 s
ES2 : Cavallino 1 (16,71 km) 2e + 0,9 s
ES3 : Capovalle 1 (14,30 km) 1er
ES4 : Tremosine 1 (18,76 km) 1er
ES5 : San Michele 1 (8,4 km) 1er
ES6 : Cavallino 2 (16,71 km) 10e + 1 min 16,6 s
ES7 : Capovalle 2 (14,30 km) 1er
ES8 : Tremosine 2 (18,76 km) 1er
ES9 : San Michele 2 (8,4 km) 1er

Meilleurs temps en spéciales
Etape 1 : ES1 : Andrea Spinoni (Renault Clio) – ES2 : Ivan Paire (Renault Clio) – ES3, ES4 et
ES5 : Simon Jean-Joseph (Citroën C2) – ES6 : I. Paire – ES7, ES8 et ES9 : Simon Jean-Joseph (Citroën C2).

Meilleurs performers
S. Jean-Joseph 6 meilleurs temps – I. Paire 2 – A. Spinoni 1.

Leaders successifs
ES1 : A. Spinoni – ES2 : I. Paire – ES3 à ES5 : Simon Jean-Joseph – ES6 à ES9 : I. Paire.

Classement à l’issue de la première étape
1. G. Basso/M. Dotta (Fiat Grande Punto) 1 h 19 min 42, 1s
2. L. Rossetti/M.Chiarcoss (Peugeot 207) + 37,7 s
3. P. Andreucci/A. Andreussi (Mitsubishi Lancer) + 54,6 s
4. P. Longhi/M. Imerito (Subaru Impreza) + 58,3 s
5. A. Aghini/M. Cerrai (Subaru Impreza) + 1 min 02,3 s
6. L. Cantamessa/P. Capolongo (Mitsubishi Lancer) + 1 min 06,9 s
7. A. Dallavilla/T. Rocco (Mitsubishi Lancer) + 1 min 18,2 s
8. M. Gamba/G. Guzzi (Mitsubishi Lancer) + 1 min 40,4 s
9. S. Sottile/M. Nari (Mitsubishi Lancer) + 2 min 08,8 s
10. D. Iliev/G. Karacar (Mitsubishi Lancer) + 3 min 15,1 s
./.
15. S. Jean-Joseph/J. Boyère (Citroën C2 S1600) + 4 min 01,1 s

Demain, samedi 21 avril, deuxième étape : 457,78 km dont 152,32 chronométrés (6 ES). Sortie du parc fermé, entrée au parc d’assistance D (7h05/20 min) – ES10 : ‘Colle San Zeno 1’ (32,51 km) – ES11 : ‘Irma 1’ (18,57 km) – ES12 : ‘Pertiche 1’ (25,08 km) – Regroupement au Fiera del Garda (12h17/30 min) – Assistance E (12h51/20 min) – ES13 : ‘Colle San Zeno 2’ – ES14 : ‘Irma 2’ – ES15 : ‘Pertiche 2’ – Regroupement au Fiera del Garda (18h03/25 min) – Assistance F (18h32/20 min).

Leave a Reply