Dakar 2007  16 novembre 2006

Troisième participation au Dakar

Depuis sa première participation au Dakar, Simon Jean-Joseph est tombé sous le charme des grands espaces africains. En compétiteur-né, il souhaite jouer les premiers rôles d’une compétition qui demeure une grande aventure humaine.

Après deux coups d’essais sur des 4×4 de la catégorie Production (T2), le Martiniquais a décidé de passer la vitesse supérieure en 2007 : « Les deux dernières éditions m’ont permis de me familiariser avec cette discipline, très différente des rallyes ‘traditionnels’ que je dispute par ailleurs. Je souhaitais disposer d’une vraie voiture de course, à la fois fi able et performante, qui me permette de viser le top 10… »

Fast & Speed construit des buggies depuis plus de vingt ans. Simon disposera d’un des trois exemplaires de l’Evo 2 engagés par l’équipe néerlandaise. « J’ai été marqué par les performances de Thierry Magnaldi au volant d’un buggy Fast & Speed en 2005. Après avoir visité leurs installations, la qualité et le sérieux de leur travail m’ont définitivement convaincu. Nous sommes animés du même esprit ‘commando’ et d’une envie de bien faire les choses. Le fait d’être intégré à un groupe de trois voitures permet de mutualiser des moyens d’assistance importants et indispensables à la réussite d’un tel engagement. »

La stabilité sera de mise en ce qui concerne l’occupant du baquet de droite : Jack Boyère secondera Simon comme il le fait depuis maintenant sept ans : « J’apprécie beaucoup le rallye-raid. Le Dakar représente un véritable challenge pour le navigateur, surtout depuis que l’aide du GPS a été minimisée. »

Simon tient toutefois à aborder les choses avec humilité : « Ce n’est que notre troisième participation et c’est bien peu comparé aux équipages qui ont disputé l’épreuve depuis dix ou quinze ans ! En sport automobile, on dit souvent que pour arriver premier, il faut premièrement arriver ! Ce sera notre objectif principal. Si nous parvenons à passer au travers de la plupart des pièges, une place parmi les dix premiers serait une formidable récompense. »

Après avoir effectué deux jours d’essais mi-novembre, Simon et Jack poursuivent leur préparation physique pour ce périple de 10 000 kilomètres. De son côté, l’équipe Fast & Speed entame les dernières mises au point sur le buggy. Rendez-vous le 6 janvier, à Lisbonne, pour le coup d’envoi d’une formidable aventure !

Leave a Reply