Rallye de Goyave  3 juillet 2006

Simon retrouve le public guadeloupéen

La saison sportive de Simon débutera donc sous le soleil des Antilles avec cette grande classique des rallyes guadeloupéens : « J’ai un très bon souvenir de cette épreuve, c’est d’ailleurs le dernier rallye que j’ai remporté en Guadeloupe, c’était il y a déjà une dizaine d’années… J’avais même gratifié les spectateurs d’un 360° avant l’arrivée de la dernière spéciale ! »

A défaut d’avoir un programme sportif 2006 aux contours définis, Simon avait promis à ses supporters d’être présent au départ de certaines épreuves. Ce sera chose faite mi-juillet : « Mon calendrier permettait le montage de cette opération et j’ai immédiatement répondu favorablement quand Renault Guadeloupe m’a sollicité. C’est toujours un grand bonheur de retrouver le public antillais, comme ce fût le cas en décembre 2004 avec ma participation au Critérium Crédit Moderne à la Martinique. »

Simon partagera l’habitacle d’une de ses anciennes Clio Super 1600 avec Robert Ludomir : « C’est un bon pilote. Il était copilote avant de passer dans le baquet de gauche. Mon objectif sera de lui transmettre quelques secrets sur le maniement de la Clio. Je ne pars pas seul, puisque Jack Boyère sera là pour assurer la logistique et aider le copilote de Robert à progresser. Un motoriste et un mécanicien feront également le déplacement pour assister l’équipe. »

Ce petit commando sera donc studieux tout au long des deux jours de courses : « Nous ferons le choses avec sérieux et décontraction. Le but est de donner à l’équipe toutes les clés pour qu’elle puisse ensuite progresser seule lors des prochains rallyes. Travailler dans les conditions réelles de la course est la meilleure manière d’arriver à ce résultat. »

Simon se montre également enthousiaste à l’idée de retrouver quelques vieilles connaissances : « J’ai fait mes premiers rallyes en Guadeloupe avec Olivier Badlou. A l’époque nous avions une R5 GT Turbo et nous nous échangions le volant à tour de rôle. Je me souviens également de bagarres avec Max Berville, Fortuné Hatchi ou Pierre Nègre qui resteront à jamais des grands souvenirs. » Sur le plan des objectifs sportifs, Simon reste prudent : « Avec les WRC de Patrick Gabriel et… Olivier Badlou et la Mégane de Frantz Pradel il y a plusieurs sérieux clients pour la victoire scratch. Je ne viens donc pas avec de quelconques ambitions. Nous ferons du mieux possible et je souhaite surtout faire plaisir à mes amis guadeloupéens au volant de la Clio Super 1600. »

Leave a Reply