Rallye de Goyave  24 juillet 2006

Le podium pour Simon !

L’arrivée de Simon en Guadeloupe a sur-motivé tous les pilotes présents ainsi que les spectateurs. Durant deux jours, dans une très bonne ambiance, le rallye s’est transformé en une grande fête devant un public venu en masse : « Ce fut pour moi un moment fort en émotion, lance Simon. J’ai retrouvé des copains et reçu de nombreux témoignages de sympathie. C’est formidable de courir dans une telle atmosphère. »

Simon a participé au Rallye de Goyave au volant de l’une de ses anciennes voitures accompagné de Robert Ludomir, pilote habituel de la Clio et ancien copilote : « Mon objectif était de monter sur le podium. C’était un rallye-sprint où le moindre temps perdu était impossible à rattraper. Au terme du premier jour, nous étions en cinquième position après avoir reçu une pénalité de 30 secondes suite à un petit souci technique. Le lendemain, je n’avais qu’une chose à faire, attaquer et m’appliquer pour tenter de remonter au classement ! »

Durant la seconde étape, Simon passe rapidement Pierre Nègre et son Escort avec comme visée la Renault Maxi Mégane de son ami Frantz Pradel. Spéciale après spéciale Simon tentera de rattraper son retard jusqu’à la dernière épreuve où il fera même le scratch ! « J’ai vraiment attaqué pour revenir, mais Frantz a tenu bon et a enlevé la deuxième place pour quatre seconde ! »

Une erreur d’Olivier Badlou dans la dernière spéciale, permet à Simon d’accéder à la troisième place.

« J’ai tout donné jusqu’au bout. Je félicite mon copilote Robert Ludomir, ajoute Simon. Ce n’était pas évident pour lui de retrouver le baquet de droite, il a fait du bon travail. Ma mission était d’aider l’équipe de Renault Guadeloupe. Nous leur avons montré comment fonctionnait la voiture. J’espère que cela leur servira pour la suite. »

Au milieu des pilotes Guadeloupéens, le pilote Renault Sport nous résume son week-end : « Je suis ravi d’être venu au Rallye de Goyave. J’ai retrouvé les pilotes avec qui je me suis fait les dents et j’ai pu constater que les leurs étaient toujours aussi bien aiguisées. Je souhaiterais donner un coup de chapeau aux organisateurs qui ont réussi à mettre en place cette épreuve, aux spectateurs très nombreux et disciplinés, ainsi qu’aux médias. »

Leave a Reply