Bulgarie - Présentation  8 juillet 2005

Objectif victoire !

Bordée par la Mer Noire et coincée entre la Grèce, la Turquie, la Roumanie, la Yougoslavie et la Serbie, la Bulgarie est un pays relativement méconnu en Europe occidentale. Créé il y a 35 ans, le Rallye de Bulgarie est pourtant une des épreuves emblématiques du Championnat d’Europe. Pour la cinquième année consécutive, la plaque tournante sera la station de ski de Borovetz, située à 70 kilomètres de la capitale Sofia.

Le profil des routes bulgares est très particulier. Vieux de plusieurs dizaines d’années, le revêtement n’offre quasiment aucun grip sur le sec. En cas de pluie, c’est encore pire Très rapides, étroites et bosselées, les spéciales s’avèrent excitantes pour les pilotes qui les avalent parfois à plus de 120 km/h de moyenne !

Le parcours 2005 s’avère quasiment identique à celui de l’an passé, ce qui n’est pas pour déplaire à Simon Jean-Joseph qui va pouvoir capitaliser sur son expérience : « Cette épreuve nous avait souri l’an passé, puisque nous avions terminé deuxièmes entre deux Kit-Cars. J’ai juste l’impression que les routes sont moins poussiéreuses, les moyennes devraient donc être encore plus élevées. »

L’objectif du Champion d’Europe en titre est simple : « La victoire sera bien plus à notre portée que lors des trois premières épreuves. J’apprécie ce parcours et nous vérifierons lors du shakedown que nos réglages sont adaptés au terrain. Je veux marquer un maximum de points pour aborder le cap de la mi-saison sereinement. Nous n’avons que 12 points de retard sur le leader. »

Un leader qui sera absent à Borovetz : Renato Travaglia ne s’est pas engagé sur cette épreuve. Pour autant les adversaires ne manqueront pas. En Super 1600, le Polonais Michal Solowow et le Grec Gikas Nikolas évolueront également sur des Clio. Face à eux, la Fiat Punto de Giandomenico Basso et la Citroën Saxo de Georgi Yanakiev devraient se montrer à l’aise. Mais le danger viendra surtout de la vingtaine de Subaru Impreza et Mitsubishi Lancer groupe N, emmenée par le Polonais Leszek Kuzaj et les héros locaux Krum Dontchev, Dimitar Iliev et Jasen Popov.

Leave a Reply