Ypres - Présentation  23 juin 2005

Neuf Clio Super 1600 au départ !

Avec ses longues lignes droites entrecoupées de carrefours, ses virages masqués par des ‘ciels’, ses portions en terre et sa météo souvent changeante, le Rallye d’Ypres est une épreuve à part… sauf peut être pour les pilotes belges, qui s’y révèlent comme prophètes dans leur pays ! L’an passé, Larry Cols et Filip Goddé s’étaient montrés intraitables avec leur Clio Super 1600. Auteurs d’une superbe fin de course, Simon Jean-Joseph et Jack Boyère avaient complété le triomphe Renault en montant sur la deuxième marche du podium.

Pour autant, le Champion d’Europe en titre aborde cette troisième épreuve de la saison avec beaucoup d’humilité : « Je suis heureux de revenir sur ce terrain que je n’avais sans doute pas apprécié à sa juste valeur l’an passé. J’étais resté sur la défensive, tant les pièges sont nombreux ! A l’issue des reconnaissances, je me sens beaucoup mieux. J’apprivoise le parcours ! Toutefois je pense que le challenge sera au moins aussi compliqué qu’en Pologne tant le plateau est fourni. Je pars pour marquer des points dans l’optique du Championnat, mais c’est loin d’être gagné. »

Les impressions positives de Simon ont été confirmées par le shakedown : « Je sens bien la voiture. Nous avons de bons réglages pour ce terrain. A moi de trouver les ressources pour aller chercher les limites… sans les dépasser ! »

Une des composantes essentielles de la course sera la météo. Si les reconnaissances se sont déroulées sous le soleil qui berce l’Europe depuis quelques jours, un temps orageux est annoncé pour samedi : « Ca complique un peu plus les choses. S’il pleut, nous n’aurons aucune chance face aux quatre roues motrices. Sur le sec, nous ferons jeu égal… »

Outre Simon, les deux Clio Super 1600 soutenues par Renault Belgique Luxembourg figurent sur la liste des grands favoris. Larry Cols et Kris Princen, sans pression d’un résultat à réaliser dans l’optique du Championnat, assument ce rôle avec plaisir. Invaincu en Super 1600 depuis le début du Championnat de Belgique, Xavier Bouche tentera lui aussi de jouer la victoire. Renato Travaglia, leader du Championnat d’Europe, retrouvera le volant de sa Clio Super 1600… mais il aura le handicap de découvrir l’épreuve. Le Hollandais Jan de Winkel, le Polonais Michal Solowow, le Britannique Chris Davies et le Norvégien Trond Sveinsvoll complètent les effectifs d’un clan Renault pour le moins international.

Du côté des opposants, on relève les noms de Freddy Loix (Citroën C2), Giandomenico Basso (Fiat Punto), Leszek Kuzaj (Subaru Impreza) ou Peter Tsjoen (Mitsubishi Lancer). A noter également une classe N3 bien fournie. Davy Vanneste, Jean-Louis Boesmans, Bernie Ozeel et Steve Daele défendront les chances de la Clio Renault Sport 2.0 16V.

Leave a Reply