Rallye 1000 Miglia - Arrivée  11 avril 2005

Une Clio peut en cacher une autre…

Initialement prévu sur les journées de vendredi et samedi, le rallye a vu son programme remanié en raison du deuil national instauré pour les obsèques de Jean-Paul II. La course s’est déroulée samedi et dimanche en 12 spéciales totalisant 200 kilomètres chronométrés.

Avant même de s’installer dans le baquet de sa Clio Super 1600 pour prendre le départ de la première journée de course, Simon Jean-Joseph savait qu’il aurait du mal à donner le meilleur de lui-même en raison d’une gastro-entérite. La première boucle de trois spéciales prenait des allures de galère. Très diminué, Simon devait s’arrêter dans une spéciale et il regagnait l’assistance avec près de trois minutes de retard sur les leaders.

L’équipage de la Clio Super 1600 n°1 décidait de poursuivre la course, mais Simon jetait l’éponge après la septième spéciale : « Je ne suis pas en état de continuer. Mon retard est tel que je n’ai aucun espoir de marquer des points. Je suis évidemment très déçu pour toute l’équipe qui a beaucoup travaillé pour que nous soyons fins prêts ici. C’est mon premier abandon depuis le Rallye de Finlande 2003… »

Le Championnat d’Europe va maintenant marquer une longue pause avant la prochaine manche, qui se déroulera les 4 et 5 juin en Pologne. Cette deuxième étape se déroulera sur la terre, et Simon se dit déjà impatient d’y être pour prendre une revanche !

Leave a Reply