Rallye 1000 Miglia  5 avril 2005

Un numéro 1 à défendre

Depuis sa participation triomphale au Critérium Crédit Moderne en Martinique clôturant sa saison 2004, Simon Jean-Joseph n’est pas resté inactif. Engagement au Dakar, séances d’essais de développement de la Renault Clio Super 1600, opérations de relations publiques, le Champion d’Europe en titre n’est pas resté inactif : « Ces derniers mois ont été riches, mais je suis heureux de revenir à la compétition. Mon programme 2005 repose sur le seul Championnat d’Europe et mon objectif est d’offrir un nouveau titre au Clio Team. »

Pour cela, le Martiniquais participera aux neuf manches du Championnat d’Europe 2005. La réglementation a sensiblement évolué, puisque les ‘kit-cars’ sont désormais interdites : la bagarre pour la victoire sera plus équilibrée entre Super 1600 et groupe N quatre roues motrices. Le calendrier s’ouvre à un semblant de mixité, puisque la manche polonaise se disputera sur terre.

Pour commencer, c’est un morceau de choix qui s’offre à Simon : le 1000 Miglia. Disputée autour de Brescia, la classique italienne se compose de spéciales montagneuses. « Les routes sont assez sinueuses, pas bosselées et avec un niveau de grip correct. », décrit Simon. « Mais les spéciales culminent parfois à plus de 2000 mètres, ce qui laisse augurer des portions sur glace ou neige fondue… L’an passé j’ai adoré ce rallye, surtout la spéciale du Col de San Zeno. Et comme la Clio se comporte plutôt bien dans ces conditions, je suis confiant. »

Contrairement à l’an passé, Simon et l’équipe du Clio Team aborderont cette épreuve en terrain connu : « Nous connaissons le rallye et nous avons parfait les réglages au cours de deux jours d’essais en Italie. De nouvelles raisons d’être confiants tout en restant réalistes. »

Avec cent équipages représentant une dizaine de nationalités, la manche d’ouverture propose en effet un plateau de premier choix. « Nous ne savons pas vraiment qui va faire tout ou partie du Championnat », explique Simon. « La seule certitude, c’est qu’il y a une bonne dizaine de pilotes capables de jouer la victoire. Mais comme le championnat ne va pas se jouer sur une course, je chercherai avant tout à marquer des points… en restant à l’affût, évidemment ! »

Parmi la vingtaine de Super 1600 engagées, on note les présences de Basso (Fiat Punto) – vainqueur en 2004 et vraisemblablement candidat au titre 2005 – Andreucci (Fiat Punto) ou Dallavilla (Citroën C2). Outre Simon, sept autres pilotes ont fait confiance à la Clio Super 1600 : Michal Solowow, Renato Travaglia, Stefano Bizzarri, Alessandro Perico, Trond Sveinsvoll, Daniele Fiocco et Jan de Winkel ! Du côté du groupe N, il faudra tout particulièrement surveiller Navarra, Cunico (Mitsubishi), Longhi et Aghini (Subaru).

Informations pratiques
Jeudi 7 avril : départ de la 1re étape à 18h31(Nave). 1 super spéciale (2,85 km). Arrivée à 21h06 (Nave).
Vendredi 8 avril : départ à 8h01 (Nave). 9 ES (156,39 km). Arrivée de la 1re étape à 20h45 (Nave).
Samedi 9 avril : départ de la 2e étape à 7h31 (Nave). 8 ES (133,08 km). Arrivée finale à 18h45 (Brescia).
Site internet : www.rally1000miglia.com

Leave a Reply