Antibes - Etape 2  23 octobre 2004

Simon leader d’un quintuplé Renault !

Les assistances ont quitté Saint-Laurent-du-Var pour prendre la direction de la station de sport d’hiver de Valberg, située au cœur des spéciales de cette deuxième étape. Une nouvelle fois, la journée était composée de deux boucles de trois spéciales. Au menu, quelques cols ‘hors catégorie’ comme la Couillole ou Saint-Raphaël.

Le rallye est reparti sans Bruno Thiry (C2 Super 1600), contraint à l’abandon à l’issue de la première étape. Mais les pilotes de Kit-Cars se sont fait un plaisir de mener la vie dure à Simon Jean-Joseph lors de la première boucle : Michel Bonfils (306 Maxi) et de Meyer (Maxi Mégane) se sont partagés les meilleurs temps. De retour au parc d’assistance, Simon restait serein : « Comme hier nous avons disputé la première boucle ‘pour voir’. Nous allons maintenant analyser et essayer d’améliorer les réglages pour voir ce que cela donne au deuxième passage. »

Les équipages, à l’exception de Bonfils qui abandonnait, repartaient à l’assaut des magnifiques épreuves spéciales du haut pays azuréen. Avec trois meilleurs temps, Simon rappelait à tous qu’il est bien le ‘patron’ de l’épreuve. Il affichait le sourire des grands jours en reprenant la route du parc fermé d’Antibes : « Une nouvelle fois nous avons progressé dans le bon sens. C’était un grand bonheur que d’emprunter ces routes, même si les 1600 cm3 de notre moteur manquent d’oxygène en altitude ! Je m’impose un rythme assez élevé et je reste attentif aux petits pièges qui ne manquent pas de surgir ici et là. Ce n’est pas le moment de faire un excès d’optimisme ! »

Derrière Simon, Renault réalise un joli carton plein avec quatre autres voitures. Dominique de Meyer, véritable figure locale, réalise un sans-faute au volant de sa Maxi Mégane. Pour sa première course avec la Clio Super 1600, le Polonais Michal Solowow est en passe de monter sur le podium, ce qui constituerait son meilleur résultat de la saison. Enfin, le groupe N est dominé par les Clio Renault Sport Ragnotti des pilotes locaux Frédéric Papavero et Frédéric Maniccia. Le second nommé espère rattraper sa minute de retard demain. Il faut dire qu’il habite au sommet du Turini !

Classement après étape 2 : 1. Jean-Joseph / Boyère (Renault Clio Super 1600) 2h34’11’’8 – 2. De Meyer / Fouillat (Renault Maxi Mégane) +1’30’’9 – 3. Solowow / Baran (Renault Clio Super 1600) +7’15’’5 – 4. Papavero / Hoffmann (Renault Clio gr. N) +13’28’’1 – 5. Maniccia / Ascenzi (Renault Clio gr. N) +14’26’’9 – 6. Vossen / Findhammer (Mitsubishi Lancer gr. N) +14’46’’6 – 7. Zonta / Lassalle (Renault Clio gr. N) +16’03’’5 – 8. Ruggeri / Salvucci (Renault Maxi Mégane) +16’11’’2…

Leave a Reply