Fiat Rally - Etape 2  11 septembre 2004

Simon tout près du titre…

Le rallye a débuté vendredi soir par une courte étape uniquement composée d’une spéciale spectacle. Les choses sérieuses ont commencé ce matin : avec neuf spéciales totalisant près de 180 kilomètres chronométrés, le programme était plutôt chargé ! Evidemment, le ciel était bleu dans la région d’Izmir. Un vent régulier rendait la chaleur supportable pour les équipes et les équipages.

La bagarre ne tarde pas à s’ouvrir entre Luca Pedersoli (306 Maxi), Volkan Isik (Punto Super 1600), Simon Jean-Joseph (Clio Super 1600) et Bruno Thiry (C2 Super 1600). Peu satisfait de son pilotage, Simon cherche à s’adapter au terrain : « Les routes sont très sales et ça glisse énormément. C’est très facile de se faire piéger, mais les conditions sont les mêmes pour tous. Je n’ai pas très bien conduit pour cette première spéciale. La voiture va bien, je pense que nous avons les bons réglages. C’est à moi de travailler sur mon pilotage pour ne pas glisser. »

Effectivement, Simon signe le meilleur temps dans l’ES3 et s’empare de la tête du rallye dans l’ES4. Le Martiniquais conforte sa position avec un deuxième scratch dans l’ES5. C’est à ce moment que la course bascule, quand Pedersoli connaît une double crevaison et perd près de quatre minutes.

Simon remet ça dans la spéciale suivante alors que Pedersoli abandonne. A ce stade de la course, le pilote de la Clio Super 1600 compte une minute d’avance sur le local Hamdi Ünal (Palio Super 1600) : « Je me retrouve dans une position favorable pour le Championnat, mais je ne veux surtout pas y penser quand je suis dans la voiture. Je vais continuer à rouler à ma main, en évitant les erreurs. »

Simon signe un quatrième scratch dans l’ES9 : en prenant 20’’ à son plus proche adversaire en 32 kilomètres, il prouve magistralement qu’il est le patron du rallye. Il rentre en leader à Izmir avec 1’31’’ d’avance sur Ünal.

La troisième étape sera composée de trois spéciales totalisant près de 100 kilomètres. Tout peut arriver, mais Simon et le Clio Team sont déterminés à accrocher une nouvelle victoire à leur palmarès !

Classement étape 2 : 1. Jean-Joseph / Boyère (Renault Clio) 2h02’16’’1 – 2. Ünal / Özsenler (Fiat Palio) +1’31’’3 – 3. Higgins / Barritt (Opel Corsa) +’145’’9 – 4. Thiry / Gilsoul (Citroën C2) +2’05’’0 – 5. Cukurova / Alpay (Renault Clio) +2’53’’2 – 6. Isik / Güleren (Fiat Punto) +4’06’’6 – 7. Kazaz / Bakancocuklari (Citroën C2) +4’56’’5 – 8. Besler / Yilmaz (Mitsubishi Lancer) +6’39’’0…

Leave a Reply