Mont-Blanc - Arrivée  5 septembre 2004

Les Clio au sommet !

Pour son retour au calendrier du ‘grand’ Championnat de France, le Rallye du Mont-Blanc proposait un parcours concentré autour de Morzine, composé de courtes spéciales montagnardes. Pour la rentrée des classes du Championnat, le beau temps s’est invité tout au long des trois jours de course.

Vendredi, c’est Cédric Robert qui dégaine le plus vite lors de la première spéciale. Mais en signant les deux scratches suivants, Simon Jean-Joseph s’empare de la tête et rentre en leader à Morzine : « Le rythme était très élevé. Comme les routes étaient sales, le pilotage n’était pas évident. Mais ces conditions étaient identiques pour tous. Comme nous visons la victoire, être aux deux premières places nous satisfait évidemment ! » En effet, c’est Nicolas Bernardi qui occupe la deuxième place des Super 1600 à l’issue de la première journée.

La deuxième étape est composée de deux boucles de quatre spéciales séparées par un long regroupement de près de quatre heures ! Dans la première boucle, Simon et Nicolas se livrent un superbe duel et remportent tous les meilleurs temps. C’est Bernardi qui sort vainqueur du duel… pour seulement 6’’ !

A ce stade de la course, les Clio ont relégué les 206 à plus de 40’’. L’équipe décide alors de profiter de cette situation pour travailler sur de nouveaux réglages : « Nous devons continuer à progresser et à préparer les courses de fin de saison », explique Hugues de Chaunac. « Grâce à notre position de tête, nous avons décidé de travailler avec Simon pour tester de nouvelles options. »

Jusqu’à la fin de la deuxième étape, les deux pilotes du Clio Team continuent à faire jeu égal. Simon se montre toujours aussi satisfait : « Les deux Clio font une belle course pour apporter un nouveau doublé à Renault. J’ai retrouvé un peu de ‘jus’ cet après-midi. La voiture est très bonne et surtout nous faisons du bon travail pour l’avenir. »

Avec seulement trois spéciales lors de la dernière étape, peu de changements sont à attendre. Effectivement, Nicolas signe à chaque fois le meilleur temps et remporte sa deuxième victoire de la saison. Simon est le premier à féliciter Nicolas pour sa course : « Il a très bien roulé, en étant régulièrement un tout petit peu plus vite que moi. Ce qui est vraiment important, c’est notre course d’équipe que nous avons su gérer intelligemment. Sur la deuxième partie du rallye nous avons bien fait progresser les réglages de la voiture. C’est important car le Clio Team a encore des rendez-vous importants ces prochaines semaines ! »

Ce troisième doublé 2004 ravit Gilles Lallement, Directeur technique de Renault Sport Technologies : « Nous pensions que Peugeot et Citroën allaient réagir après le Rouergue. Nous avons donc particulièrement bien préparé ce rendez-vous et nous avons largement dominé nos adversaires. Ce résultat est le fruit du travail effectué en essais, de la qualité de préparation de nos voitures et du talent de nos pilotes. Nicolas et Simon ont fait une course intelligente, pleine de fair-play et de respect mutuel. Le Clio Team tient la barre des trois championnats – France, Europe et JWRC – dans lesquels il est engagé et nous faisons tout pour que cela continue ! »

Malheureusement, le rallye a été endeuillé par l’accident de l’équipage n°124, fatal à Anne Gal, la copilote. Le Clio Team s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches et leur fait part de sa solidarité.

Classement officieux Super 1600 : 1. Bernardi / Fortin (Renault Clio) 1h54’18’’6 – 2. Jean-Joseph / Boyère (Renault Clio) +21’’5 – 3. Robert / Bedon (Peugeot 206) +1’02’’8 – 4. Bouffier / Panseri (Peugeot 206) +1’09’’0 – 5. Mercier / Veret (Renault Clio) + 1’54’’4 – 6. Henry / Chiaroni (Citroën C2) +2’56’’0.

Leaders Super 1600 : ES1 à 3 : Robert. ES4 et 5 : Jean-Joseph – ES6 à ES16 (arrivée) : Bernardi.

Meilleurs temps Super 1600 : Bernardi 10, Jean-Joseph 3, Robert 2.

Championnat Marques : 1. Renault 19 pts – 2. Peugeot 15 pts – 3. Citroën 9 pts.

Leave a Reply