Pologne - Arrivée  29 mai 2004

Un podium conquis de haute lutte !

Avec trois meilleurs temps sur quatre spéciales en début de rallye, Simon et Jack n’ont pas tardé à s’acclimater aux routes polonaises. « Les spéciales sont à la fois étroites et rapides. Et comme le bitume n’est plus de première jeunesse, il est très glissant. En tous cas c’est très excitant sur le plan du pilotage », explique Simon.

En tête jusqu’à l’apparition de la pluie en fin de journée, l’équipage de la Clio doit céder le commandement à la quatre roues motrices de Kujaz après l’ES7. Et en crevant dans l’ES8, Simon perd deux minutes… et tout espoir de victoire : « Impossible de dire où cela m’est arrivé, mais j’ai dû faire une petite erreur. Je suis très déçu pour l’équipe. Je vais tout faire pour remonter lors de la deuxième étape. »

Neuvième ce samedi matin, Simon débute la seconde journée de course par trois meilleurs temps : il remonte à la septième position. La suite de la journée est une formidable bagarre entre les dix premiers. Simon peut se permettre de mettre la pression sur ses adversaires : « J’ai le bon rythme qui me permet d’attaquer tout en restant sur la route ! Ca va très vite, nous avons même disputé une épreuve à plus de 120 km/h de moyenne… »

Avant l’ultime chrono, Simon est remonté en quatrième position, à seulement 7/10e de Bruno Thiry… tout en étant sous la pression de Tomasz Kuchar ! Grâce à un excellent temps, il va chercher la troisième marche du podium : « Quel rallye de fou ! Après ma crevaison j’étais très déçu pour l’équipe et pour Renault Pologne, qui s’est beaucoup investi aux côtés du Clio Team. J’étais bien décidé à remonter, mais j’ai dû attaquer très fort pour compenser ma méconnaissance du terrain. »

Simon est en outre satisfait d’avoir pu démontrer le niveau de compétitivité de la Clio Super 1600 : « C’est toute la problématique du Championnat d’Europe, où nous nous battons contre des Kit-Cars et des groupe N quatre roues motrices. Je crois que beaucoup ont été surpris par nos temps : nous faisons tout de même huit temps scratches sur dix-neuf spéciales ! »

Simon occupe maintenant la deuxième place du Championnat derrière l’Italien Pedersoli. Après avoir fait retentir la Marseillaise sur le podium de Klodzko, il est bien décidé à récidiver prochainement !

Classement final : 1. Pedersoli / Vernuccio (Peugeot 306 Maxi) 2:40:25.9 – 2. Kuzaj / Szczepaniak (Subaru Impreza) +32.1 – 3. Jean-Joseph / Boyère (Renault Clio Super 1600) +1:46.4 – 4. Kuchar / Geborys (Mitsubishi Lancer) +1:48.0 – 5. Thiry / Gilsoul (Citroën C2 S1600) +1:48.6 – 6. Sołowow / Baran (Mitsubishi Lancer) +2:13.1 – 7. Bębenek / Bebenek (Mitsubishi Lancer) +2:18.5 – 8. Grzyb / Mazur (Suzuki Ignis S1600) +3:59.4…
Championnat d’Europe : 1. Pedersoli 16 pts – 2. Jean-Joseph, Basso et Kuzaj 10 pts – 5. Andreucci 6 pts – 6. Longhi et Kuchar 5 pts…

Leave a Reply