Pologne - Etape 1  28 mai 2004

La bataille n’est pas terminée !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Simon n’a pas été long à s’acclimater aux routes polonaises : dans les deux premières spéciales, le Martiniquais signe deux meilleurs temps et se porte donc en tête de l’épreuve.

Mais dès l’ES3, il doit faire face à une crevaison lente qui lui fait perdre une dizaine de secondes. Troisième à ce stade de la course, il reprend la tête après un nouveau scratch dans l’ES5. L’ES6 a un profil particulier : toute en montée, elle fait la part belle aux Kit-Cars et groupe N, plus puissantes que les Super 1600. Mais avec le troisième temps, Simon parvient à conserver le commandement.

La pluie s’invite pour les dernières spéciales du jour. Grâce aux excellentes informations météo fournies par Michelin, Simon fait le bon choix de pneumatiques : il perd la tête au profit de la quatre roues motrices de Kuzaj… mais se maintient en deuxième position à l’issue de l’ES7. C’est dans la huitième spéciale que la course bascule : « J’ai crevé quelques kilomètres après le départ, mais je ne saurais dire où. Toujours est-il que j’ai commis une erreur quelque part qui nous coûte beaucoup. Je suis navré pour l’équipe et pour Renault Pologne. Tout le monde s’investit énormément et nous ne sommes pas récompensés. »

Deuxième temps de la dernière spéciale du jour, Simon remonte à la neuvième place. Quand il tire le bilan de cette première journée, il est forcément déçu… mais plein d’espoir pour la deuxième étape : « C’était malgré tout une belle journée. J’ai pris beaucoup de plaisir sur des routes très rapides et excitantes. En dehors de la voiture, l’ambiance est sympathique entre pilotes et le public est très chaleureux. J’ai cinq pilotes groupés en 40’’ devant moi : je vais attaquer très fort demain pour remonter. »

Classement étape 1 : 1. Kuzaj / Szczepaniak (Subaru Impreza) 1:28:41.0 – 2. Pedersoli / Vernucci (Peugeot 306 Maxi) +17.9 – 3. Bębenek / Bebenek (Mitsubishi Lancer) +34.1 – 4. Kuchar / Geborys (Mitsubishi Lancer) +1:11.3 – 5. Sołowow / Baran (Mitsubishi Lancer) +1:11.7 – 6. Grzyb / Mazur (Suzuki Ignis S1600) +1:15.4 – 7. Lubiak / Wislawski (Mitsubishi Lancer) +1:18.7 – 8. Thiry / Gilsoul (Citroen C2 S1600) +1:26.8 – 9. Jean-Joseph / Boyère (Renault Clio Super 1600) +1:50.4 – 10. Frycz / Wodniak (Fiat Punto S1600) +1:52.3…

Leave a Reply