ERC 2004  26 mars 2004

Campagne européenne pour Simon !

Après avoir remporté le Championnat de France des Rallyes en 2003, Simon Jean-Joseph souhaitait franchir une marche supplémentaire : « Il s’agit d’une suite logique dans ma carrière. Le Championnat d’Europe est marqué par de profonds changements qui le rendent attractif pour les voitures du Super 1600. C’est pour cela que j’ai cherché à monter ce programme avec Renault Sport, ses filiales et mes partenaires. Pour ces derniers, il s’agit d’une belle opportunité de communiquer »

L’ERC adopte en effet un nouveau format, avec un calendrier limité à neuf épreuves asphalte, comptant toutes pour le classement final. L’interdiction des WRC va en outre permettre aux Super 1600 de jouer la victoire scratch… et pourquoi pas le titre !

« En collaboration avec nos filiales, cet engagement doit accompagner la promotion de Renault et de ses produits partout en Europe et notamment sur les marchés à fort potentiel de croissance», complète Jean-Paul Mari, Directeur de la compétition et de la communication de Renault Sport Technologies. « Il y a déjà 46 voitures qui ont été vendues et qui s’illustrent dans les différents Championnats nationaux. L’engagement de Simon vient en complément de ces programmes et nous espérons qu’il incitera de nouveaux pays à se lancer dans le rallye. C’est aussi, conclut Simon, une belle opportunité pour mes partenaires – dont la Martinique – de valoriser, sur une scène internationale, leur engagement à mes cotés.

Sur le plan purement sportif, Simon sait qu’il va devoir affronter des adversaires affûtés… et découvrir toutes les épreuves mis à part le Rallye d’Antibes : « J’ai une approche très humble, car nous faisons ce programme avec des moyens limités. Sur chaque manche, je risque de me retrouver face à des pilotes locaux connaissant parfaitement le terrain. Pour jouer le Championnat, il faudra donc miser sur la régularité… »

Leave a Reply