Le Touquet - Arrivée  13 octobre 2003

Simon sur le podium

La première étape n’était composée que de deux spéciales, totalisant 33 kilomètres. Deux fois deuxième derrière Tirabassi, Simon rentrait au parc fermé avec seulement 6’’5 de retard : « Je pensais qu’il pleuvrait ce soir et j’avais fait monter un couple court, qui rend la voiture plus facile à conduire sur le mouillé. Mais les routes sont restées sèches, ce n’était pas la bonne stratégie ! Je pense qu’une bonne partie de l’écart qui me sépare de Brice se trouve là. Les mécaniciens vont monter un couple plus long pour la deuxième étape. A part cela, je suis très satisfait de ma voiture. Suspensions, freins, tout fonctionne parfaitement ! J’ai confiance pour demain… »

La deuxième étape était constituée de six spéciales totalisant près de 120 kilomètres. C’est sous un grand soleil que s’élançaient les concurrents en fin de matinée. Dès l’ES5, les choses se gâtent pour Simon : « J’ai fait une erreur stupide sur un freinage, un piège que je connais pourtant. J’ai fini dans un champ ; le temps de faire demi-tour et j’avais perdu une bonne quinzaine de secondes. Pour finir, j’ai eu une crevaison lente. Au total je lâche une trentaine de secondes dans cette seule spéciale. Ce sera dur de gagner ici… »

Simon perd ensuite progressivement. De retour au Touquet, il pointe en cinquième position, à près d’une minute : « Je n’ai pas été dans le coup aujourd’hui. La voiture va bien, c’est moi qui ne suis pas dans le rythme. Je ne me cherche pas d’excuse. Pour demain nous repassons sur un couple court, j’espère que ça me permettra de gagner une ou deux places… »

Le soleil est toujours de la partie dimanche et Simon retrouve le sourire en revenant au niveau des leaders. Il passe d’abord Emmanuel Guigou, puis hérite de la 3e place quand Jean-François Bérenguer sort de la route. Il conforte enfin sa place sur le podium en signant le scratch dans l’ultime spéciale.

Sur le podium final, Simon reconnaît que la victoire aurait été difficile à aller chercher : « J’ai tout simplement manqué ce rendez-vous. Je n’ai pas réussi à me hisser au niveau de Brice, qui a fait une course parfaite ce week-end. J’ai commis une petite erreur qui m’a fait perdre le contact avec lui. J’ai ensuite manqué d’énergie pour revenir dans la course. Heureusement toute l’équipe a su me soutenir et je les en remercie. Je suis satisfait d’avoir fait une bonne dernière journée qui me permet de monter sur le podium… »

Leave a Reply