Rouergue - Etape 2  28 juin 2003

Simon a une griffe de retard

Les routes surchauffées de l’Aveyron ont été le théâtre d’une lutte de tous les instants entre Cédric Robert et Simon Jean-Joseph. Tout au long de la journée, les deux hommes ont fait jeu égal… jusqu’à la dernière ES. Sur les 27 kilomètres du troisième passage dans la longue spéciale entre Entraygues et Le Neyrac, Robert a augmenté son avance de 7’’.

Sans s’avouer vaincu, Simon sait qu’il lui sera difficile de revenir à la régulière lors de la troisième étape : « Je suis un peu déçu de ne pas avoir fait mieux. On savait que Cédric jouerait ici une de ses plus belles cartes de l’année… Je m’accroche, mais je n’ai pas pu renverser la vapeur quand il a connu de petits soucis. Je n’ai pas été épargné non plus, notamment dans la dernière spéciale avec une panne de radio et des coupures moteur. Il n’y a rien d’alarmant et je garde toujours un petit espoir. Je pense avant tout à rejoindre l’arrivée… en bonne position. »

Gilles Lallement, Directeur technique de Renault Sport Technologies, commentait au parc d’assistance de Bozouls : « Peugeot a bien travaillé et Cédric semble comme un poisson dans l’eau. Simon a pu signer deux scratches, mais ses petits problèmes dans la dernière spéciale lui ont fait perdre le contact… »

Leave a Reply