Auxerrois - Etape 2  3 mai 2003

La victoire en ligne de mire

Parti en leader avec 9’’5 d’avance sur son équipier Simon Jean-Joseph, Brice Tirabassi voit son avantage fondre dès la première spéciale. A l’issue de l’ES5, Simon est ainsi revenu à 1’’1 après avoir signé le meilleur temps. Le Martiniquais récidive dans les deux spéciales suivantes. Il s’empare de la tête du classement général et rentre au parc d’assistance d’Auxerre avec 9’’5 d’avance sur Brice : « Les spéciales d’aujourd’hui sont beaucoup plus difficiles que celles d’hier. La voiture me convient mieux et j’ai pu rouler vite. Je ne m’attendais pas à reprendre la tête, mais cela me ravit, évidemment ! »

Une fois installé en tête, Simon est bien décidé à y rester. Il signe un quatrième temps scratch dans l’ES8, 3’’9 devant Brice. Ce dernier réplique dans la spéciale suivante, mais il ne reprend que 2/10e à son équipier. C’est Cédric Robert qui signe le meilleur temps de la dernière spéciale du jour, 4/10e devant Simon et 1’’1 devant Brice.

Simon rentre donc en leader au parc fermé. Le bilan est on ne peut plus positif : « C’est une bonne journée ! Je dois dire que ma tâche a été facilitée par les petits ennuis rencontrés par Brice. J’ai ce soir une avance que l’on peut considérer comme confortable si l’on considère les faibles écarts enregistrés à l’arrivée de chaque spéciale. Mais tout peut arriver sur la terre : je ne suis pas à l’abri d’une erreur ou d’un pépin mécanique. Je ne vais pas pouvoir assurer demain, il va falloir continuer à attaquer ! »

Cette situation ravit Bernard Ollivier, le Directeur de Renault Sport Technologies venu encourager ses troupes : « Nos deux voitures officielles en tête, c’est évidemment une situation idéale. En voyant Simon ce matin, j’ai su qu’il allait faire quelque chose lors de cette deuxième étape. La troisième étape s’annonce passionnante, avec des bagarres aussi bien pour la victoire que pour les places d’honneur. »

Leave a Reply