Monte-Carlo – Présentation  22 janvier 2003

Un monument pour débuter la saison

Comment as-tu occupé cette inter-saison ?
« Je suis évidemment rentré en Martinique pour les fêtes. Aux Antilles, Noël est une fête familiale traditionnelle. C’est un moment fort de l’année… même si nous sommes les pieds dans une eau à 27° ! J’ai aussi effectué plusieurs séances d’essais avec la Clio. Nous avons figé la définition du nouveau moteur, que nous utiliserons dès ce week-end. Et nous avons bien sur travaillé sur des réglages spécifiques au Monte-Carlo. J’ai même pu aller skier quelques jours à Morzine. L’accueil des mes amis y est toujours aussi sympathique ! »

C’est une inter-saison courte, mais ta saison 2003 va être dans la continuité de 2002…
« Oui et non ! Certes, je piloterai toujours une Renault Clio Super 1600 en Championnats de France et du Monde avec Jack Boyère dans le baquet de droite, mais il y a aussi de gros changements. Renault s’implique officiellement, l’exploitation de ma voiture est désormais assurée par l’équipe Oreca et je vais travailler avec un équipier, Brice Tirabassi en l’occurrence. »

Ton équipier, tu le connaissais déjà pour l’avoir affronté en Championnat de France l’an passé…
« Un adversaire n’a rien à voir avec un équipier ! J’apprend à connaître Brice en le côtoyant dans un contexte différent. C’est un garçon charmant, sans prise de tête et qui a une grande soif d’apprendre. Entre nous il règne une bonne ambiance, comme dans toute l’équipe d’ailleurs. »

Justement, tu vas travailler avec la fameuse équipe Oreca…
« Au cours des cinq dernières saisons, j’ai travaillé avec sept teams différents : M-Sport, Ford Boreham et First en 1999, Prodrive et Cilti Sport en 2000, Kronos Racing en 2001 et Automéca en 2002. Je commence donc à avoir l’habitude du changement. Je suis très heureux de travailler avec ce que je considère comme l’équipe de référence du sport automobile français. Le palmarès d’Oreca est impressionnant et couvre toutes les disciplines ! Les hommes de Hugues de Chaunac ont un grand savoir-faire et ils sont motivés à l’idée de prouver leur potentiel en Mondial. »

C’est la deuxième fois que tu vas disputer le Monte-Carlo. Rafraîchis-nous la mémoire sur ta participation, en 1999.
« Je me suis retrouvé au départ avec une des deux nouvelles Focus WRC officielles, et Colin McRae en équipier ! Après la saison 1998 passée avec mon petit commando, il s’agissait d’un gros changement. Dans la première spéciale, Plan de Vitrolles – Faye, j’ai connu le lot de pas mal de monde : comme Auriol, Kankkunen, Sainz ou Loix, je suis sorti dans une portion enneigée. Une vraie hécatombe ! J’ai perdu dix minutes avant de repartir. J’ai ensuite régulièrement signé des temps dans les cinq premiers. A l’arrivée, les deux Focus ont été déclassées pour un problème de conformité de pompe à eau. L’épisode de la première spéciale résumé à lui-même ce rallye : tout peut arriver à n’importe qui et n’importe quand. Les conditions de route sont tellement différentes – on peut avoir de l’asphalte sec et de la glace dans la même spéciale – qu’il faut de sacrées doses d’expérience et de réussite pour rester sur la route. »

Tu n’as donc pas une très grande expérience de cette épreuve. Quels sont tes objectifs ?
« Je vais essayer de poursuivre sur ma lancée de 2002. A chaque épreuve mondiale, je me battais devant. J’ai gagné en Grande-Bretagne en disputant le rallye pour la première fois. Je pars donc pour me battre avec les meilleurs concurrents du Championnat du Monde Junior et remporter la classe A6, qui correspond aux voitures du Super 1600. »

On ne te retrouvera donc pas dans le classement du JWRC ?
« Non, je n’ai pas pu m’engager dans ce Championnat car j’ai atteint la limite d’âge fixée par la FIA. Je m’impose les mêmes contraintes que ces pilotes, à savoir un quota de pneumatiques réduit et seulement quatre mécaniciens. En revanche, je ne serai pas dans le même parc d’assistance que ces concurrents et je devrai m’élancer derrière eux… même si je suis devant au classement général ! On a vu l’an passé combien cela peut être pénalisant. Et je n’apparaîtrai pas dans le classement JWRC, mais seulement dans le classement général.

Leave a Reply