Grande-Bretagne – Etape 2  16 novembre 2002

Prêt pour l’assaut final !

Une fois encore, le rallye débute de très bonne heure. Les équipages prennent la direction de la spéciale de Resolfen. Près de 55 kilomètres sont au programme de ce chrono d’anthologie.

Simon n’est pas très long à se mettre en action. Malgré une transmission cassée quelques centaines de mètres avant l’arrivée, le Martiniquais signe le meilleur temps en classe Super 1600. Seul l’Espagnol Sola reste au contact, à 13’’. Simon doit encore parcourir la longue liaison qui le ramène vers le parc d’assistance. Pas facile avec une seule roue motrice !

Craignant des dommages sur la boîte de vitesses et le différentiel, les techniciens d’Automéca font le maximum pour changer tout cela en un minimum de temps. Les 20 minutes allouées ne suffisent évidemment pas, mais Simon n’écope que d’une minute de pénalité. Le Martiniquais perd alors la tête du classement Super 1600 au profit de Sola.

Le pilote de la Renault Clio repart à l’attaque avec la ferme intention de revenir sur le leader. Il signe le quatrième temps de l’ES9, à trois petites secondes du meilleur. L’ES10 marque une trêve, puisque tous les concurrents écopent d’un temps forfaitaire suite à la sortie de route d’un autre concurrent.

L’action reprend avec le deuxième passage dans la spéciale de Crychan. Simon signe un nouveau meilleur temps de classe… et revient à 10’’ de Sola ! Deuxième temps de l’ES12 derrière le britannique McShea, Simon reprend encore 14’’ à Sola et repasse en tête.

C’est le moment de revenir au parc d’assistance de Swansea… qui ne marque pas la fin de cette longue journée, puisqu’il reste la super spéciale de Cardiff à disputer. Avec seulement 4’’ d’avance sur Sola, Simon reste sur ses gardes : « Même s’il ne pleut toujours pas, les routes sont extrêmement glissantes. De l’avis de tous, ce Rallye de Grande-Bretagne est particulièrement difficile. On ne sait jamais à quoi s’attendre, il faut passer à travers les pièges. Mais ce n’est évident pour personne, on l’a vu aujourd’hui avec les sorties de routes de nombreuses têtes d’affiche. » Dans la dernière courte spéciale, Simon ne concède que 2/10e à Sola. Il conserve donc la tête en rentrant au parc fermé…

Quoi qu’il en soit, le rallye est loin d’être terminé. La troisième étape ne comportera que quatre spéciales, mais il s’agira de quatre « morceaux » ! Simon est prêt pour cet assaut final : « C’est un nouveau rallye qui commencera demain matin, car il restera 138 kilomètres de spéciales à parcourir. Une nouvelle fois, la journée commencera par le deuxième passage de Resolfen, puis nous poursuivrons par trois spéciales de 27 km. Ca va être chaud ! »

Leave a Reply