Grande-Bretagne - Présentation  12 novembre 2002

Dernier rendez-vous mondial

Presque un mois entre deux rallyes, c’est exceptionnel dans ton planning 2002 ! Comment as-tu occupé ce temps ?
« Après plus de deux mois passés en Europe, je suis rentré aux Antilles pendant quelques jours, ce qui m’a permis de prendre un peu de repos avec ma famille. A chaque fois que je retourne en Martinique, j’en profite pour déconnecter, prendre du recul et me ressourcer en passant du temps avec ceux que j’aime. En outre, je me suis rendu en Guyane et en Guadeloupe pour faire la promotion de la Renault Clio série limitée Simon Jean-Joseph. »

Il y a donc une voiture qui porte ton nom ?
« En effet, nous avons eu l’opportunité, en accord avec la Direction des Opérations Internationales de Renault, de créer un véhicule spécifique pour les départements de la Guyane, de la Guadeloupe et de la Martinique. C’est la première fois qu’une personnalité « domienne » est associée de la sorte à un véhicule de la gamme d’un constructeur. Cette série limitée de Clio n’est volontairement pas basée sur un modèle sportif mais sur des versions accessibles à tous. L’idée étant de permettre au plus grand nombre de profiter d’un véhicule leader sur le marché avec une série d’équipements complémentaires pour un prix identique. Je remercie Renault de l’honneur qui m’est fait et j’en profite pour faire un clin d’œil aux guadeloupéens, guyanais et martiniquais qui m’ont réservé un accueil exceptionnel lors des différentes présentations de la voiture. »

Revenons au sport : il reste deux épreuves à disputer cette saison. Le Rallye de Grande-Bretagne le week-end prochain et le Rallye du Var les 29, 30 novembre et 1er décembre. Comment abordes-tu la Grande-Bretagne ?
« Tout d’abord je suis heureux de pouvoir enfin disputer cette épreuve. Le RAC, comme on l’appelait avant, est un rallye mythique. Je voulais le disputer depuis 1999, mais ça n’avait jamais pu se faire pour des raisons budgétaires. Cette année, je touche donc au but ! En Grèce, en Allemagne ou en Italie, j’ai signé de nombreux temps scratches avec la Clio… mais la victoire s’est refusée à moi pour diverses raisons. J’aimerais donc terminer cette campagne mondiale sur un succès. »

En tous cas, les conditions n’auront rien à voir avec le doux climat de tes chères Antilles…
« Au moins, nous savons à quoi nous attendre ! Avec la pluie, le froid, le brouillard et peut être la neige, c’est vrai que les spéciales du sud du Pays de Galles n’offrent pas un programme très motivant pour les spectateurs… Je ferai tout pour leur apporter un grand rayon de soleil avec ma Clio colorée. Je me régale en pilotant sur la terre, quelles que soient les conditions. Les 55 kilomètres de la spéciale de Resolfen, je pense que cela va être extraordinaire. C’est un mélange de tout ce qu’on peut trouver dans ce rallye. Après avoir fait la majeure partie de ma carrière sur asphalte, je pense avoir aujourd’hui la même aisance sur toutes les surfaces. »

Comme tu ne connais pas cette épreuve, comment l’as-tu préparée ?
« Avec Automéca et Renault Sport Technologies, nous avons mené une séance d’essais destinée à définir le bon set-up. Le terrain gallois n’ayant rien à voir avec les spéciales françaises ou grecques ! Je suis confiant, le potentiel de la Renault Clio Super 1600 est immense. »

Terminons en signalant la mise en ligne d’une nouvelle version de ton site internet, dont l’adresse reste la même : www.simonjeanjoseph.com…
« La seule chose que je peux vous conseiller, c’est d’aller le visiter ! J’ai voulu quelque chose de simple, mais sur lequel on retrouve tous les renseignements indispensables. Il va encore se développer au cours des semaines à venir. J’ai envie que ce site devienne le point de ralliement de mes supporters internautes. »

Leave a Reply