Deutschland - Présentation  18 août 2002

Confrontation au sommet en Allemagne

Confrontation au sommet en Allemagne

Entre deux manches du Championnat de France des Rallyes Super 1600, Simon Jean-Joseph disputera, le week-end prochain, le nouveau Rallye d’Allemagne, dixième manche du Championnat du Monde des Rallyes. Pour sa deuxième sortie de l’année en Mondial, Simon voudra à nouveau démontrer sa compétitivité… et celle de Renault Clio face à l’élite mondiale de la catégorie Super 1600 !

C’est toutefois un Simon diminué physiquement qui se présentera à Trèves : « Après six mois de folie, je pensais pouvoir faire un break en famille aux Antilles. Hélas, j’ai été victime d’un accident de bateau, dont j’étais passager. Conclusion, j’ai deux côtes fracturées… »

Cette mésaventure tombe donc à un bien mauvais moment pour Simon, qui voulait confirmer en Allemagne sa magnifique performance du Rallye de l’Acropole. En quinze spéciales, Simon avait signé neuf meilleurs temps, démontrant qu’il formait avec la Renault Clio Super 1600 un redoutable duo. Le pilote martiniquais tente de garder confiance : « Je vais d’abord faire les reconnaissances, ensuite on verra ! »

Heureusement, la préparation technique de l’épreuve n’a pas été troublée, puisque toute l’équipe avait mené une séance d’essais spécifique à la fin du mois de juillet. Mais Simon sait qu’il ne pourra signer des chronos satisfaisants que si sa condition physique lui permet d’attaquer à 100% : « Comme d’habitude je pars pour chercher à faire le meilleur résultat possible ! Le shakedown de jeudi sera toutefois décisif pour moi. Si la douleur ne me permet pas de bien conduire, je ne prendrai pas le départ. »

En attendant cette ultime séance d’essais, Simon entamera ce lundi les reconnaissances d’une épreuve qu’il connaît déjà : « Sachant que le « Deutschland » risquait d’intégrer le Championnat du Monde cette année, j’avais pris le soin d’effectuer les reconnaissances de l’édition 2001. En grande majorité, le parcours sera identique à l’année dernière. La première étape se déroulera dans le cadre magnifique des vignes de la Moselle. Il faudra s’attendre à de nombreux carrefours, ce que je n’apprécie pas particulièrement. La deuxième étape se déroulera dans un camp militaire. Les routes en béton sont cassantes et très glissantes : on se rapprochera presque d’un rallye sur terre. Enfin, la troisième journée proposera des spéciales rappelant l’Alsace-Vosges ou le Touquet. »

Comme en Grèce, Simon espère donc se mettre en valeur face aux 25 concurrents du Championnat Junior WRC. Il partagera cet objectif avec six autres pilotes concourrant hors-Championnat : parmi eux, Cédric Robert et l’Allemand Carsten Mohe, qui pilotera également une Renault Clio Super 1600.

En tout état de cause, voilà encore une belle occasion de mettre en valeur les couleurs de la Martinique. La presse mondiale et de nombreux invités pourront apprécier ti-punch et acras au parc d’assistance ! Les hôtesses martiniquaises ne passeront pas non plus inaperçues : autant d’atouts pour redonner un peu de vigueur à la promotion du tourisme de l’île.

Leave a Reply