Acropole - Etape 2  15 juin 2002

Un potentiel indéniable

En ayant signé trois meilleurs temps dans les trois dernières spéciales de la première étape, Simon Jean-Joseph était bien décidé à poursuivre sur sa lancée aujourd’hui. Dans la première spéciale du jour, le pilote Gauloises connaissait toutefois une alerte avec sa Clio Super 1600 : « Un des deux ventilateurs ne fonctionnait pas à cause d’un problème de connectique. Le moteur chauffait donc un peu, mais j’ai quand même suffisamment attaqué pour ne pas perdre trop de temps. »

Une fois ce petit problème résolu par les mécaniciens d’Automéca, Simon pouvait poursuivre le rallye et sa lutte avec les concurrents du Championnat Junior WRC. Dans la troisième spéciale du jour, le Martiniquais signait le meilleur temps des Super 1600… en ayant été gêné par un concurrent qu’il rattrapait dans cette longue spéciale !

Après l’annulation de l’ES10, Simon continuait sa démonstration en signant à nouveau le meilleur temps dans l’avant-dernière spéciale du jour. Il portait donc son avance sur le Finlandais Valimaki à une trentaine de secondes.

Mais dans l’ES 12, Simon allait vivre une véritable galère : « Une transmission a cédé au départ de la spéciale. Nous devions faire 28 km, dont 14 en montée, avec des épingles ! Heureusement, la seule roue motrice restante nous a permis de rallier l’arrivée. Ce n’est pas normal, c’est frustrant, mais il faut savoir l’accepter sur une voiture encore en plein développement. Nous sommes au maximum partout, et les mécaniques souffrent énormément sur un tel terrain. Il suffit de regarder le nombre d’abandons sur pannes mécaniques pour s’en convaincre… »

En tous cas, Simon est satisfait d’avoir pu démontrer son potentiel et celui de la Clio aux couleurs de Gauloises : « Je suis satisfait d’avoir fait évoluer la voiture dans le bon sens. Avec Jack, nous avons bien roulé aujourd’hui en devançant les espoirs du Championnat JWRC. C’est dommage que notre prestation ait été enrayée par ce problème mécanique, mais c’est la course. Je pense que nous n’avons plus rien à prouver sur ce rallye. Pour l’étape de demain, nous n’allons donc pas prendre de risques inutiles. Mon objectif sera de me faire plaisir… et de rallier l’arrivée ! »

Leave a Reply