Posts tagged ‘R2’

Pirelli Rally  19 avril 2008

Démonstration écourtée pour la Citroën C2-R2 MAX

Organisé au nord de l’Angleterre, dans le Comté de Cumbria, le ‘Pirelli Rally’ marquait l’ouverture du ‘British Rally Championship’. Deux étapes étaient à disputer, avec 14 épreuves spéciales au programme. La légendaire ‘Kielder Forest’ servait de cadre aux 168,98 km chronométrés, tracés sur des routes en terre.

Une météo typiquement britannique accueillait les concurrents vendredi après-midi au moment du départ. Longue de seulement quatre ES, la première journée faisait figure de hors-d’œuvre. Pourtant, courue de nuit, sur des chemins sinueux et boueux à souhait, elle s’avérait très ‘piégeuse’. Simon Jean-Joseph ne prenait pas de risques. Il subissait également une crevaison au milieu de l’ES2, concédant une poignée de secondes. La Citroën achevait cette difficile soirée en tête des ‘R2’. Elle disputait également la première place en deux roues motrices aux concurrentes de la catégorie supérieure.

Depuis leur 15e place au classement général, Simon et Jack s’élançaient samedi avec la volonté d’améliorer encore leur position. Alors que la lutte était toujours aussi serrée, l’équipage Citroën percutait une pierre dans l’ES8 et devait abandonner, radiateur percé.

« Si les spéciales du début de journée ne nous étaient pas favorables, j’étais persuadé que nous pouvions réussir à décrocher un bon résultat lors de la boucle de l’après-midi », expliquait Simon.

« C’est une grande frustration, car je n’ai rien pu faire. La pierre était située après un ciel. Je l’ai vue au dernier moment, lorsque je suis arrivé dessus. C’était trop tard. Le choc a été très violent. J’ai compris tout de suite que c’était fini. Quatre autres concurrents ont été victimes du même piège. C’est rageant de terminer ainsi alors que la bagarre était belle et que, peu à peu, avec Alexis Avril (responsable Technique Compétition Clients de Citroën Sport) et l’équipe PH-Sport, nous affinions le set-up de la voiture sur ce terrain où nous manquions de repères. Le ‘Pirelli’ est un rallye compliqué avec ses routes bombées, souvent couvertes de boue et parfois très cassantes. Nous en avions progressivement pris la mesure et, je le répète, il y avait la possibilité de décrocher une belle place. C’est décevant ! »

« Pour sa première course sur la terre, la Citroën C2-R2 MAX a de nouveau fait preuve de son potentiel », résume Jean-François Liénéré responsable des Programmes Compétition Clients de Citroën Sport. « Cet abandon est une déception pour toute l’équipe. Simon et Jack ont cependant démontré que sur un terrain particulièrement exigeant pour les voitures, la C2-R2 MAX est en mesure de viser plus haut que sa catégorie. Les journalistes et les pilotes qui vont participer à notre opération de promotion, demain, pourront s’en rendre compte. »

Pirelli Rally - Présentation  17 avril 2008

Simon à l’assaut de Kielder Forest

Le ‘Pirelli Rally’ est l’une des manches les plus emblématiques du ‘British Rally Championship’ dont il marque l’ouverture. Organisée au nord de l’Angleterre, dans la région du ‘Lake District National Park’, cette épreuve se déroule sur deux jours avec une première étape vendredi soir. Quatorze spéciales forestières sont au programme (sept parcourues deux fois) soit 168,98 km contre le chronomètre. À son palmarès figure des noms célèbres comme Ari Vatanen, Alister et Jimmy McRae ou encore les regrettés Colin McRae et Richard Burns.

Conscients qu’il leur sera compliqué de réussir à rejoindre cette liste prestigieuse, Simon Jean-Joseph et Jack Boyère n’en abordent pas moins le rallye avec enthousiasme. « Je suis heureux que les premiers tours de roue de la Citroën C2-R2 MAX sur la terre s’effectuent en Angleterre, dans la légendaire ‘Kielder Forest’, haut lieu du sport automobile et théâtre des ‘RAC’ d’antan », explique Simon Jean-Joseph. « J’ai déjà affronté ces spéciales, notamment lors du Rallye de Grande-Bretagne en 1995 et 1996 », ajoute Jack Boyère. « De cette dernière participation, je garde un souvenir… particulier puisqu’il y avait de la neige, que nous roulions sans clous et que notre course s’était terminée sur le toit dans ‘Pundershaw’ alors longue de plus de 50 km ! »

« Je vais découvrir l’épreuve et le site », complète Simon. « Je sais que la confrontation avec les pilotes locaux, spécialistes des lieux sera musclée. Selon les descriptions de Jack, les spéciales sont rapides, étroites, bombées et comportent de nombreux virages cachés. Elles sont en plus bordées de fossés « accueillants ». La région est souvent noyée dans le brouillard et la pluie y est régulièrement présente…tout semble réuni pour faire de ce rallye un monument ! Après la très belle performance réussie sur l’asphalte en Hongrie, notre objectif sera d’essayer de remporter de nouveau la victoire en catégorie deux roues motrices. »

« Au cours du ‘C2 Junior Experience 2007’, nous avons pu juger des capacités de la Citroën C2-R2 sur la terre », livre Alexis Avril, responsable Technique Compétition Clients de Citroën Sport. « Avec les améliorations apportées sur la C2-R2 MAX au niveau de la puissance moteur et des suspensions notamment, la voiture devrait être encore plus performante et en mesure de se frotter aux concurrents des catégories supérieures. »

« Les journalistes et les pilotes britanniques pourront se faire une idée précise du potentiel et de la compétitivité de la voiture à travers l’opération de promotion et de présentation que nous organisons avec le concours de la filiale Citroën UK et Charles Hurst, notre distributeur de pièces de compétition pour les marchés anglais et irlandais », détaille Jean-François Liénéré, responsable des Programmes Compétition Clients de Citroën Sport.

« À travers les performances signées par notre équipage, le but de cette participation est d’essayer de reproduire la victoire de la Hongrie », conclut Jean-François Liénéré. « La fiabilité de la Citroën C2-R2 MAX, son excellent équilibre, son efficace motricité et sa facilité de conduite, en particulier lorsque les conditions deviennent difficiles, sont autant d’arguments dont disposeront Simon Jean-Joseph, Jack Boyère et l’équipe PH-Sport pour atteindre cet objectif. »

Pour la seconde année consécutive, le ‘Pirelli Rally’ marque le coup d’envoi de la C2-R2 Cup organisée par le BRC et le distributeur des pièces de compétition Citroën Sport, la société Charles Hurst.

  8 avril 2008

Eger Rally 2008

Rally Eger - Arrivée  8 avril 2008

Première victoire pour Simon Jean-Joseph et la C2-R2 MAX

Organisée sur deux jours autour de la ville d’Eger, à 150 km au nord-est de Budapest, cette épreuve empruntait des routes rapides au goudron glissant. Un peu plus de 170 km de spéciales attendaient la C2-R2 MAX qui effectuait ses premiers tours de roue en compétition, après son homologation par la F.I.A, dans le groupe ‘R’, le 1er mars dernier.

Avant que ne soit lancée la course, une opération de promotion était organisée afin de faire découvrir la C2-R2 MAX à la presse spécialisée et aux pilotes hongrois.
« Mise en place avec la collaboration de la filiale Citroën Hongrie, cette journée a été un succès », expliquait Jean-François Liénéré, responsable des Programmes Compétition Clients de Citroën Sport. « Les journalistes et les concurrents ont pu avoir un très bon aperçu du potentiel de la voiture en effectuant des baptêmes au côté de Simon Jean-Joseph. »

Dotés du N°1, Simon Jean-Joseph et Jack Boyère étaient les premiers à s’élancer samedi matin, au moment du départ du rallye. En fin de matinée, la météo se dégradait. Le reste de la journée se déroulait sous une pluie persistante, accompagnée de brouillard durant la boucle de nuit. « Les conditions de course étaient extrêmement difficiles », racontait le pilote de la Martinique. « Au cours des reconnaissances, sur le sec, nous nous étions rendus compte que le goudron n’offrait pas beaucoup d’adhérence. Avec la pluie, c’est devenu encore plus compliqué. » Cela n’empêchait pas la Citroën de toujours prétendre à la première place des voitures à deux roues motrices.

Disputée par un temps plus clément, mais sur des routes toujours aussi ‘piégeuses’, la deuxième étape voyait la C2-R2 MAX poursuivre sa lutte en tête de sa catégorie. La victoire se jouait sur les 13,10 km de la dernière spéciale. À l’issue de celle-ci, la Citroën s’imposait avec 2,4 s d’avance.

« Notre toute première course au volant de la Citroën C2-R2 MAX s’est superbement bien déroulée », concluait le Champion d’Europe 2007. « Dans ce rallye où nous avons reçu un accueil très chaleureux de la part des organisateurs, des concurrents et du public, nous avons pris beaucoup de plaisir à en découdre. Sur un terrain pourtant pas facile, nous avons réussi à nous mesurer et à nous imposer face à une concurrence coriace. Cela récompense le travail effectué par les équipes Citroën Sport et PH-Sport pour rendre la C2-R2 MAX à la fois très performante et fiable, quelles que soient les conditions de route affrontées. »

« La Citroën C2-R2 MAX remporte une victoire pour son tout premier rallye. C’est une belle satisfaction », concluait Jean-François Liénéré. « Cette participation au ‘Rally Eger’ est un succès à plusieurs niveaux. Notre équipage expérimenté a su faire un excellent usage de la voiture en démontrant ses qualités, son potentiel et sa fiabilité. En s’imposant en deux roues motrices, nous avons prouvé que la C2-R2 MAX est capable de se mesurer aux concurrents des catégories supérieures. Simon, Jack et l’équipe PH-Sport ont effectué un travail remarquable qui lance parfaitement ce programme 2008. »

Eger Rally - Présentation  3 avril 2008

Débuts hongrois pour Simon Jean-Joseph et la C2-R2 MAX

Cette première épreuve du Championnat de Hongrie se dispute sur deux jours. Les 176,40 km chronométrés, répartis en 14 spéciales, sont tracés dans les contreforts des monts Mátra et Bükk, au nord-est de la Hongrie. Le profil des routes est assez rapide avec un asphalte souvent glissant.

« Je suis heureux que Citroën continue de me faire confiance », explique Simon Jean-Joseph. « C’est avec enthousiasme que j’entame ce programme européen où j’ai le plaisir de retrouver l’équipe PH-Sport. Je suis impatient de découvrir cette nouvelle épreuve, dans un pays que je ne connais pas, mais où je sais que nous sommes chaleureusement attendus. J’ai hâte de débuter la semaine du rallye qui sera bien remplie avec notamment une opération commerciale importante organisée par la filiale de Citroën Hongrie. Nous disposons du N°1…cela m’incitera à ne pas traîner en route pour éviter d’être rattrapé par les nombreuses voitures à quatre roues motrices que l’on devance. Notre objectif est d’essayer de réaliser le meilleur classement possible, solution idéale pour démontrer la compétitivité et la fiabilité de la C2-R2 MAX. »

En 2007, au volant de Citroën C2 S1600 et C2-R2, Simon Jean-Joseph et Jack Boyère sont devenus Champions d’Europe des Rallyes. À l’occasion de ‘l’Eger Rally’, l’équipage Citroën va faire débuter en compétition la C2-R2 MAX. Commercialisée en kit par le département pièces compétition clients, cette voiture a été pensée et conçue dans le cadre de la nouvelle réglementation FIA du groupe ‘R’ dans lequel Citroën joue les précurseurs. « Il s’agit d’une évolution de la C2-R2 », précise Alexis Avril, responsable Technique Compétition Clients de Citroën Sport. « Les modifications concernent le moteur, porté à 190 chevaux, l’adoption de suspensions plus compétitives, un freinage renforcé, un train arrière réglable et une crémaillère hydraulique. »

« Il ne faut surtout pas se fier au gabarit de la voiture », affirme Simon. « La C2-R2 MAX est une redoutable voiture de course. Les améliorations apportées lui permettent de réaliser des performances tout à fait remarquables que nous allons essayer de démontrer lors des épreuves que nous allons disputer sur différentes surfaces. » La presse spécialisée ainsi que les pilotes hongrois et slovaques pourront se faire une première idée du potentiel de la C2-R2 MAX lors d’une présentation organisée le vendredi avant la course par Citroën, en collaboration avec la filiale Citroën Hongrie sur la base d’essais de Màtraalmàs.

« La Citroën C2-R2 MAX est destinée aux clients sportifs de la Marque », détaille Olivier Quesnel. « Entre la C2-R2 et la C2 Super 1600, nous avons décidé de proposer un modèle intermédiaire afin d’offrir le plus de choix possible aux passionnés qui souhaitent courir avec une Citroën. Le but du programme monté avec cette voiture, Simon Jean-Joseph, Jack Boyère et PH-Sport est de démontrer le potentiel et les qualités de notre C2-R2 MAX afin de diffuser le plus de kits possible. Par ses performances élevées et son budget de fonctionnement raisonnable, la C2-R2 MAX est la voiture idéale pour débuter en compétition. Elle possède le meilleur rapport performance/prix/agrément de pilotage. Alliant la rapidité et l’expérience, Simon Jean-Joseph sera, tout au long de cette saison, un remarquable ambassadeur de la Marque à travers ces épreuves européennes où quelques filiales et importateurs seront impliqués. »

Page 3 sur 512345