Rallye Sanremo  18 septembre 2006

Contrat rempli pour Simon Jean-Joseph

Les conditions exceptionnelles qui ont touché la Ligurie en milieu de semaine ont contraint les organisateurs du 48e Rallye Sanremo à annuler les épreuves spéciales de la première étape programmées jeudi et vendredi.

« Comme tous les pilotes avec qui j’ai discuté, je crois que les organisateurs ont pris une sage décision », expliquait Simon vendredi matin. « J’ai rarement vu des pluies aussi violentes et continuelles. Certaines portions de routes étaient impraticables. »

Samedi matin, tous les équipages étaient impatients d’affronter les six spéciales. Sur les routes du premier chrono long de 23,38 kilomètres Simon Jean-Joseph se place d’emblée en tête du Super 1600. « C’était une première spéciale qui n’était pas à l’avantage de la voiture, explique le pilote Renault Sport. En effet, celle-ci était mouillée d’un bout à l’autre avec des coulées d’eau et comportait un long tronçon tout en montée avec de nombreuses relances… »

Dans le second chrono, Simon Jean-Joseph se rapproche des meilleurs à moins d’une demi-seconde au kilomètre des leaders en 4 roues motrices malgré des routes toujours mouillées. Dans la troisième spéciale de la première boucle, les routes grasses tournent à l’avantage de Simon : « C’est le type de spéciale que j’aime bien. Une route mouillée, des feuilles mortes, un peu de terre, pas trop de relance… J’ai tout donné. Nous nous sommes vraiment faits plaisir avec un deuxième temps au milieu des grosses 4 roues motrices ! »

Un choix de pneus moins judicieux à l’assistance ne permet pas à Simon de progresser au classement lors de la seconde boucle mais le pilote de la Clio Super 1600 de l’équipe Twister Corse termine au cinquième rang du 48e Rallye Sanremo et remporte largement la catégorie Super 1600 : « La contrat est rempli. J’ajoute une nouvelle victoire à notre palmarès sur une très belle épreuve. Je me suis vraiment régalé. Je tiens à remercier l’écurie Twister Corse pour son invitation. Cette équipe a de grandes ambitions avec l’objectif de gagner un championnat ces prochaines années. Je suis ravi de leur offrir cette première victoire.»

Cette victoire en Super 1600 offre dix points Renault au Championnat d’Italie de la spécialité : « J’ai disputé un rallye sans connaître le moindre problème. Grâce à l’équipe Barroso Sport, qui s’occupait de l’assistance, nous avons pu travailler en toute sérénité. Ce fut un grand plaisir de venir en Italie affronter les meilleurs pilotes locaux.»

Le résumé du Rallye Sanremo, intégré au calendrier de l’International Rally Challenge, est à retrouver sur les chaînes Eurosport.

48e Rallye Sanremo
1. P.Andreucci / A.Andreussi (Fiat Punto Super 2000) 1:12’55’’0
2. A.Aghini / D.D’Esposito (Subaru Impreza) +14’’2
3. R.Travaglia / L.Granai (Mitsubishi Lancer) +25’’3
4. P.Longhi / M.Imerito (Subaru Impreza) +37’’1
5. S.Jean-Joseph / J.Boyère (Renault Clio) +1’02’’6

Leave a Reply