Dakar 2006 – Etape 9  9 janvier 2006

L’aventure s’arrête là pour Simon

Après avoir consacré la journée de repos à redonner une seconde jeunesse à leur véhicule, Simon et Jack pensaient avoir mis toutes les chances de leur côté pour passer sans encombre la plus longue étape du rallye. Le chemin vers Kiffa débutait par près de deux cent kilomètres de franchissement de dunes. Très vite, la boîte de vitesses du 4×4 n°332 donnait des signes de faiblesse. Tout au long de la journée, Simon et Jack se transformaient donc en cantonniers, jouant de la pelle plus souvent que du volant.

A 15h30, ils n’avaient parcouru que 128 kilomètres, rejoignant le premier contrôle de passage. Le duo tentait de poursuivre, mais il finissait par se rendre à l’évidence : impossible de venir à bout de cette étape. « La moindre petite dune était infranchissable, nous n’arrêtions pas de nous ensabler. Et il restait encore près de 700 kilomètres à parcourir pour rejoindre Kiffa… Nous avons donc décidé de rejoindre la route pour rentrer sur Nouakchott », explique Simon.

Le rallye s’arrête donc là pour le Martiniquais : « C’est une grande déception. Nous avons été ennuyés depuis le début du rallye par la mécanique, mais nous avions toujours réussi à surmonter les épreuves. Après une journée de repos je pensais que nous allions repartir du bon pied. Passer cette étape signifiait que nous pouvions commencer à rêver du Lac Rose, car les pistes d’Afrique Noire sont plus roulantes. Mais nous ne verrons pas Dakar… »

Leave a Reply