Australie  4 septembre 2003

Carnets de route…

« Ce pays me fait penser à la vieille Floride. On a l’impression d’évoluer dans des décors de westerns », commence Simon. « La ville de Perth ressemble aux villes américaines, avec des rues perpendiculaires et des grands immeubles. Tout est d’une propreté impressionnante et j’ai été enchanté de l’accueil réservé au rallye. On sent que c’est un événement attendu de tous. »

« Dès qu’on sort de la ville, le décor change complètement », poursuit Jack. « Je ne connais pas les Etats-Unis mais j’ai l’impression de retrouver des ambiances de films américains. Il y a des étendues désertiques, mais la plupart des spéciales se déroulent dans d’immenses forêts. Nous n’avons pas beaucoup de contact avec la population, sauf quand nous nous arrêtons dans les stations-service. Les gens sont tranquilles, ils n’ont pas l’air inquiet. C’est un peu le cliché, avec la papi en salopette qui arrive au volant de son vieux pick-up poussiéreux ! Côté faune, nous croisons beaucoup d’émeus et quelques kangourous, mais pas assez à mon goût ! »

Evidemment, les reconnaissances ont permis au duo de se familiariser avec les spéciales de l’épreuve. Simon ne se montre pas emballé outre mesure : « Ce que je peux dire, c’est que c’est très difficile… et dangereux ! Je ne trouve pas ça exceptionnel, contrairement à la Finlande par exemple. Les petites billes qui recouvrent la route provoquent une glisse permanente de la voiture. Il y a pas mal de passages sinueux ou étroits, avec des rails qui vont rapidement se creuser. Le principal problème, ce sont les arbres qui sont à proximité immédiate de la route. La moindre erreur se paiera comptant… »

Sur ce terrain déroutant car ne ressemblant à aucun autre, Simon et Jack sont bien décidés à accumuler de l’expérience : « C’est pour cela que nous sommes là, il ne faut pas l’oublier ! Je ne suis pas venu pour faire des temps, mais pour avoir de bonnes notes en vue de l’avenir. Et puis c’est aussi une bonne occasion de faire parler de la Martinique. Ici la plupart des gens n’ont jamais entendu parler de notre île. Alors ils se montrent intrigués par la décoration de la voiture… »

Leave a Reply